fbpx
Animaux

Que se passe-t-il dans notre corps lorsqu’un chien nous lèche la bouche ?

chien
© Pexels

Quels sont les risques de se faire lécher par son fidèle compagnon ? La bave du chien contient-elle des germes nocifs pour l’homme ?

Pour beaucoup, adopter un animal de compagnie est un rêve. Les chiens et les chats sont les plus populaires et les plus doués pour nous apporter de la tendresse. Mais nous connaissons le caractère réservé des chats, qui les rend moins démonstratifs que les chiens, considérés comme les meilleurs amis de l’homme.

Leur fidélité à leur maître est inébranlable et rien ne peut les convaincre de l’aimer sans réserve. C’est pourquoi les chiens ne ratent pas une occasion de lui coller. Ils agitent la queue, jappent, font des pirouettes, courent ou lèchent leur humain favori. Bref, autant de signes qui expriment leur amour ! Est-ce sans risque pour autant ?

Être léché par son chien, est-ce grave ?

Beaucoup pensent qu’aucun animal n’égale le chien dans son dévouement. Il adore son maître et se sacrifie pour sa sécurité. C’est pourquoi beaucoup de gens veulent lui témoigner leur gratitude, en prenant soin de leurs fidèles compagnons comme de leurs propres enfants.

Des êtres chers qui font partie intégrante de la famille et qui ont tous les droits. Quand on revient chez soi, par exemple, après une longue journée, il est normal que le chien nous accueille avec joie et cherche à nous montrer son amour. Certains se laissent même embrasser par leur ami à poils.

Pas seulement sur les bras et les mains, mais aussi sur le visage, voire la bouche. Pourtant, c’est une pratique qui pourrait être dangereuse. En effet, un professeur de virologie et de bactériologie à l’université Queen Mary de Londres, John Oxford, a révélé qu’il faut faire attention.

Les chiens ont une curiosité sans limites pour tout ce qui traîne, même si c’est sale ou dégoûtant. Ils n’hésitent donc pas à renifler et à lécher tout ce qui leur tombe sous le nez, sans se soucier des microbes, des virus ou des bactéries qui s’y cachent.

Ces intrus peuvent envahir leur bouche et nous contaminer si nous les embrassons. Heureusement, notre corps sait se défendre contre la plupart d’entre eux, mais certains peuvent nous rendre malades.

Pexels

À lire aussi : 24 photos curieuses qui nous font dire que nous vivons dans une matrice

Les risques que vous encourrez

Les virus peuvent profiter de nos zones sensibles, comme la bouche, le nez ou les yeux, pour s’introduire dans notre organisme. Nos muqueuses, qui les recouvrent, ne sont pas toujours assez fortes pour les repousser, et nous pouvons avoir des ennuis.

Notre peau est une forteresse qui nous défend contre les envahisseurs microscopiques. Mais si elle est brisée, nous sommes vulnérables aux attaques des germes. Le chien peut être un vecteur de ces germes, en nous mordant, en nous griffant ou en nous léchant une blessure.

Parmi les germes que le chien peut héberger, il y a les Capnocytophaga, des bactéries redoutables. Surtout la Capnocytophaga canimorsus, qui a trois variantes (A, B et C) et qui peut être m**telle. Les Capnocytophaga canis et Capnocytophaga cynodegmi sont moins dangereux, mais plus fréquents.

En cas d’infection, comment agir ?

Ne laissez pas les germes du chien s’installer dans votre corps. Si vous avez une morsure profonde ou une léchouille sur une blessure, nettoyez bien la zone touchée avec de l’eau et du savon. Si la morsure est grave, allez voir un médecin.

Si vous avez cru que ce n’était pas grave, mais que vous vous sentez mal après quelques jours, courez chez votre docteur ou aux urgences. Ne perdez pas de temps, car la bactérie peut vous ronger de l’intérieur.

Quoiqu’il en soit, nos chiens nous apportent tant de bonheur, de tendresse et de fidélité qu’on les adore comme nos enfants. On aime partager avec eux tous les moments de notre existence, les câliner et les faire participer à nos jeux.

Mais attention, il ne faut pas leur laisser trop de liberté, car ils peuvent aussi nous transmettre des maladies. C’est ce que dit Bruno Chomel, professeur de médecine vétérinaire à l’université de Californie.

Alors, évitez de les laisser vous faire des bisous sur la bouche ou le visage : c’est mieux pour votre santé.

À lire aussi : Grands-parents à 35 ans : "Nous adorons notre nouveau rôle"

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...