Animaux

Bruxelles : des jeunes jouent au foot avec un chaton, les riverains le sauvent à temps

La petite Abby a été maltraitée par des jeunes à Bruxelles.
La petite chatte de 10 semaines a été frappée par des jeunes dans le centre de Bruxelles. Sources : PXHere, D.R.

Une scène terrible s'est produite à Bruxelles, en plein centre-ville. Un groupe de jeunes jouait au foot avec un chaton. Heureusement, les riverains sont intervenus à temps.

Les faits se sont produits dans le centre-ville de Bruxelles ce dimanche 28 juin 2020. A quelques mètres du commissariat central, des jeunes ont voulu s’amuser avec un pauvre chaton.

Les cris de détresse de l’animal de quelques semaines ont alerté le voisinage, qui a pu mettre un terme au calvaire de la petite chatte.

Abby, chaton de 10 semaines, frappé par un groupe de jeunes à Bruxelles

Dimanche 28 juin 2020, les résidants de la rue des Pierres à Bruxelles ont assisté à une scène ignoble. A quelques pas du commissariat central, en plein centre-ville, un groupe de jeunes jouait au foot avec un chaton.

Les faits, rapportés à la presse locale par la responsable du refuge pour chats de Woluwe-Saint-Lambert, CatRescue, sont effarants.

« Les riverains sont arrivés juste à temps »,

confie-t-elle à Sudinfo.be.
Abby, la petite chatte maltraitée par des jeunes à Bruxelles.
Abby, chatte de 10 semaines, est désormais en sécurité. Source : D.R.

« J’ai été sauvée en urgence après que des personnes se soient amusées à martyriser mon pauvre petit corps… Moi qui vivais comme je pouvais et n’espérais que réconfort et quelques croquettes des bipèdes que je croisais », écrit la responsable du refuge pour chats sur le compte Facebook de CatRescue.

« Ils se sont servi de moi pour jouer au football… C’était en pleine journée, c’était il y a quelques jours, sur la place publique …
Sous le choc, je ne cherchais même pas à m’enfuir, mais j’ai hurlé plus fort qu’ils ne riaient, et je crois que c’est ce qui m’a sauvée !! »

A Bruxelles, le chaton sauvé par les riverains, alertés par des cris

Lorsque les habitants de la rue des Pierres, à Bruxelles, ont entendu des cris en provenance de la rue, ils n’en ont pas cru leurs yeux.

Sous leurs fenêtres, des jeunes étaient en train de frapper à coups de pieds une petite boule de poils, juste pour s’amuser.

Immédiatement, plusieurs résidants sont descendus dans la rue pour mettre un terme à cet ignoble acte de maltraitance animale.

Abby, petite chatte d’à peine 10 semaines, a pu être sauvée à temps. L’animal est toutefois profondément choqué.

Au sujet de l'auteur : Cécile

Après une licence d'histoire de l'art, je me suis orientée vers le journalisme et la rédaction Web. J'ai à cœur de transmettre aux lecteurs une information claire et vérifiée, quel que soit le sujet traité.

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.