Actualités

Testée positive au coronavirus, cette Américaine reçoit une facture de 35 000 dollars


Contracter le coronavirus n’a vraiment rien d’amusant, mais être malade aux États-Unis peut être un véritable cauchemar. Dans ce pays où tout est possible, le test de dépistage au covid-19 coûte une petite fortune.

Aux États-Unis, beaucoup de gens n’ont pas d’assurance santé. En cas de maladie, ils devront payer eux même leur facture. Et souvent, le montant dépasse des dizaines de milliers de dollars. Danni Askini a connu cette mésaventure.

À lire aussi : Paroles d'un guéri du Coronavirus

Les médecins ont fait une erreur de diagnostic 

Danni a ressenti les symptômes de la maladie fin février. Violents maux de tête, douleurs pulmonaires,  elle a d’abord pensé que son mal-être proviendrait de son lymphome. Elle a ainsi contacté son oncologue. En voyant son état, il l’a tout de suite renvoyé aux urgences de Boston. Les médecins ont conclu qu’il s’agit d’une pneumonie.

Après avoir reçu les soins nécessaires, Danny est rentré chez elle. Mais les choses ont empiré, sa température était instable et une forte toux fit son apparition. C’est en retournant aux urgences pour la troisième fois qu’elle a enfin eu droit à un dépistage du coronavirus. Le verdict tomba trois jours plus tard, elle est contaminée par le Covid-19.

Le test au covid-19 coûte 907 dollars

Mais le cauchemar était loin d’être terminé pour Danny.  Grande fut sa surprise quand elle a reçu la facture 34.927 dollars, soit 33.000 euros ! Choquée, la patiente a souligné qu’elle n’avait pas cette somme. « Personnellement, je ne connais personne qui possède cet argent » confie l’Américaine auprès de Time Magazine.

Elle a déjà déposé son dossier à Medicaid, un dispositif d’État créé par Barack Obama pour permettre aux Américains à faibles revenus de bénéficier d’une assurance santé. Danni espère que le système paiera ses examens.  

D’après les informations disponibles, ce montant est dû aux plusieurs tests qu’elle a passés avant le dépistage au coronavirus. Le test coûte « seulement » 907 dollars. Les experts sont dépités, l’administration a trainé les pieds avant de les proposer partout. De plus, la procédure est compliquée et le prix est trop cher pour les millions d’Américains qui ne possèdent pas d’assurance santé.

Signaler une erreur