Actualités

Péages d’autoroutes : cette réduction qui fait plaisir aux Français


En réponse à la demande du ministre des Transports, SANEF et Vinci Autoroutes ont accordé 10 % de réduction sur le prix des péages.

L’inflation galopante engendre une multitude de conséquences sur la vie des Français. Même les vacances vont être affectées par la hausse des prix. Avec le prix des carburants actuel, un voyage en voiture pourrait coûter un bras. L’État veut venir en aide aux Français pour apaiser la tension dans les paiements de factures. La dernière fois, le gouvernement a réussi à convaincre Total Energie de faire un « effort ». La société a alors accepté une réduction de 18 centimes du prix du carburant dans les autoroutes. Cette fois, c’est au tour des sociétés d’autoroute d’intervenir.

Péages d’autoroutes
Depositphotos

À lire aussi : Agathe Auproux fait tomber le haut sur Instagram, elle fait plaisir à tous ses followers

Le ministre des transports demande « un geste »

Les Français commencent à se préparer pour les longs trajets en voiture dans les autoroutes. Malheureusement, les vacances vont coûter cher cette année. Avec le contexte de l’inflation, ce n’est pas le prix du carburant qui va épargner le budget des vacanciers.

Le gouvernement n’est pas resté les bras croisés face à cette situation. Le ministre des Transports lui-même a initié une approche auprès des sociétés d’autoroutes. Dans une interview auprès du Parisien, Clément Beaune a fait appel aux sociétés d’autoroute pour faire un geste sur le prix des péages.

Il a commencé par rappeler que le gouvernement avait concentré ses efforts pour réduire le prix du carburant. La ristourne de 18 centimes qui a été établie va se prolonger jusqu’à l’automne. Une réduction qui fera gagner un peu d’économie chez les automobilistes.

Clément Beaune a ensuite évoqué qu’il sera facile si les sociétés d’autoroute agissent. Le but serait de compenser la hausse du budget trajet. Cette demande n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Vinci Autoroutes et SANEF ont proposé une réduction sur le prix des péages.

Une réduction qui touche 4,3 milliards de Français

Dans un communiqué, la société Vinci Autoroutes a proposé aux automobilistes un geste en faveur de leur pouvoir d’achat. Pierre Coppey, le président de la société autoroutière a proposé au Ministre des transports de faire une réduction de 10 % sur les dépenses de péages. Selon le communiqué, cette réduction touche ceux qui paient ces dépenses en chèques-vacances.

Ces chèques sont une aide destinée aux salariés. Près de 4,5 millions de Français ont accès à cette aide. Cela dit, la remise de 10 % au péage ne concerne que les salariés qui profitent des aides de l’Agence nationale des chèques vacances. Les étudiants, les chômeurs ou les retraités devront payer le prix normal de leurs dépenses aux péages.

Le Badge Ulys

La société Vinci Autoroutes avait mentionné que les chèques-vacances seront déposés sur les badges de télépéage de l’automobiliste. Ce badge appelé « Badge Ulys » peut se commander en ligne avec un frais de dossier qui coûte 5 euros. Il faut avoir un frais de gestion de deux euros en temps normal.

Pendant les jours de validité des 10 % de réduction, Vinci ne réclame pas ce frais supplémentaire. Et ce, seulement pour ceux qui paient en chèques-vacances. Ceux qui bénéficient du chèques-vacances peuvent déposer jusqu’à 250 euros sur leur badge Ulys. La remise maximale proposée par Vinci Autoroutes est donc de 25 euros.

La proposition de SANEF

Suite à la demande du Ministre du transport, SANEF va aussi accorder 10 % de réduction sur le prix des péages. Le concessionnaire qui gère l’A13 exige les mêmes conditions que Vinci Autoroute : il faut payer en chèques-vacances.

Par ailleurs, face à l’inflation actuelle, la filiale du groupe Abertis serait ouverte à s’allier avec l’État. Cela afin de « mieux assurer la modération du tarif autoroutier sur le long terme ». La mesure temporaire adoptée par les deux sociétés d’autoroutes ne s’active que pour cet été. La remise de 10 % sera effective pendant les trajets effectués à partir du 14 juillet jusqu’au 15 septembre 2022.

Signaler une erreur