Témoignages

Ce garçon raconte qu’il a vécu sur Mars avec un réalisme qui déconcerte les scientifiques

Le garçon qui a vécu sur Mars
© Capture YouTube

Si l’histoire de ce petit garçon peut vous sembler de prime abord à dormir debout, des scientifiques s’intéressent à lui. Voici pourquoi.

Il s’appelle Boriska Kipriyanovich et il est né en Russie en 1996. Si son nom ne vous dit rien, peut-être son surnom d’Indigo Boy vous dit quelque chose. Toujours rien ? En tout cas, le moins que l’on puisse dire sur ce garçon c’est qu’il est très spécial.

Ses parents se sont d’ailleurs très vite aperçus de sa particularité. À les croire, alors que Boriska était âgé de quelques mois seulement, il était déjà capable de parler. Et à 2 ans, le petit garçon savait, en plus de lire et d’écrire, dessiner. Découvrez son histoire.

À lire aussi : Guéri du coronavirus, Matthias, 35 ans, raconte l'enfer qu'il a vécu : « Si j’avais attendu deux jours de plus… »

Le garçon prétend avoir vécu sur Mars

Si tout ce que l’on dit sur lui est vrai, Boriska Kipriyanovich est certainement ce qu’on appellerait un surdoué. Par ailleurs, ses prouesses depuis son enfance dépassent de loin ce qu’un petit garçon pourrait faire. Cependant, un détail laisse perplexe.

Le garçon qui a vécu sur Mars
© Capture YouTube

Bien que ses différentes aptitudes puissent s’expliquer par un QI très élevé, l’on ne pourrait pas expliquer pourquoi il dit avoir vécu sur Mars. En effet, il convient de préciser que dès son enfance, le garçon parlait de « civilisations extraterrestres ».

Pour la petite histoire, un professeur d’université de la région de Volgograd (en Russie), Gennady Belimov, a remarqué Boriska alors que celui-ci avait 7 ans. À cette époque, le garçon réussit à « étonner un public adulte » à un camping.

Ce jour-là, le petit Russe aurait impressionné son public en racontant des histoires sur sa vie passée. Où donc ? Oui, vous l’aurez deviné, sur Mars ! Le garçon avait même prédit des catastrophes en 2009 et 2013.

Ses « révélations » sur la planète rouge

Convaincu d’avoir vécu sur Mars, Boriska Kipriyanovich multiplie les révélations sur la planète rouge. Selon ses dires, cette dernière aurait été « rav*gée par la gu*rre » et aurait même subi une c*tastrophe n*cléaire.

« Boriska nous a annoncé qu’il avait vécu sur Mars, que la planète était habitable, et qu’elle avait survécu à la pire des c*tastrophes de son histoire, la perte de son atmosphère. Et aujourd’hui, les quelques habitants qui sont restés vivent dans des villes souterraines », a confié Gennady Belimov, le professeur d’université, dans un article paru à l’époque soviétique.

Ce n’est pas tout ! Le petit garçon a également décrit ces fameux Martiens. Ainsi, contrairement à la représentation que nous en faisons au cinéma, les habitants de Mars ne seraient pas petits. Comme quoi, ils mesureraient 7 mètres de haut !

De plus, ils n’auraient pas tous disparu. Pour la simple et unique raison que selon Boriska rapporté par MailOnline, les Martiens seraient « imm*rtels et cessent de vieillir à l’âge de 35 ans ».

Sans oublier le fait qu’ils seraient aussi « technologiquement avancés et capables de voyager dans l’espace interstellaire ». Alors, vous y croyez ? En attendant, sachez qu’un Français veut à tout prix ressembler à un alien.

L’homme qui voulait ressembler à un alien

L’histoire de Boriska Kipriyanovich nous rappelle sensiblement celle d’un Français de 33 ans. Cependant, si le garçon dit avoir vécu sur Mars, entouré d’extraterrestres, cet homme veut ressembler à un alien.

Sur Internet, il se fait connaître sous le nom de Black Alien, mais en vrai il s’appelle Anthony Loffredo. En lançant « The Black Alien Project », l’homme veut ressembler le plus possible à un extraterrestre noir.

Pour ce faire, le Français ne recule devant rien. Et Anthony Loffredo n’en est qu’au début de sa transformation (44 %) vu qu’il lui reste plus de la moitié à faire.

« C’est la liberté absolue, il n’y a personne qui m’arrête. Je suis très heureux, je fais ce que je veux de mon corps » a-t-il déclaré dans une interview.

Black Alien
© Instagram/the_black_alien_project

Le seul inconvénient serait la réaction des gens. En effet, son apparence assez atypique peut faire peur aux gens, en particulier les enfants.

« Il y a des gens qui crient et qui courent lorsqu’ils me voient », a-t-il raconté.

Signaler une erreur