Tranche de vie

Ce petit garçon perd 75% de sa vue à cause d’un jouet très connu


Un petit garçon prénommé Jonny Marshall a perdu trois quarts de sa vision à cause ce jouet. Depuis, il vit un calvaire au quotidien.

C’est un fait bien connu des parents : les enfants aiment bien explorer et tenter de nouvelles expériences. Cela est bénéfique pour leur développement tant intellectuellement que physiquement. Cependant, il faut se préparer à toutes les conséquences (désordres, blessures…). Parfois, la situation peut malheureusement virer au drame. Le petit Jonny Marshall en a fait la triste expérience.

Sa mère Angela regrette amèrement d’avoir céder à sa demande lors d’une kermesse. Depuis, son fils vit avec seulement 25% de sa vue.

Jonny et sa mère Angela
Jonny et sa mère Angela – Credit: GMB

À lire aussi : Un garçon de 9 ans perd son œil à cause d'un pistolet Nerf

Un jouet jugé dangereux

A première vue, un pointeur laser est un jouet inoffensif. Pourtant, cette famille vit l’enfer depuis que Jonny Marshall a joué avec cet objet. Leur cauchemar a commencé à la kermesse de l’école de sa sœur. En ces lieux, le petit garçon a aperçu un stylo de ce type sur l’un des stands. Du coup, il a supplié ses parents pour en acheter un au plus vite. Ces derniers finissent par céder. Il se l’est ainsi offert avec son argent de poche. Malheureusement, la situation s’est vite envenimée.

Dans sa phase d’expérimentation, le garçon, alors âgé de 7 ans, s’est en effet amusé à orienter le stylo laser vers ses yeux. Triste résultat : il s’est brûlé la rétine en un quart de seconde. A cause de ce mauvais réflexe, il a perdu 75% de sa vue. Les séquelles sont malheureusement irréversibles. Les faisceaux lumineux ont endommagé des zones sensibles de l’œil, entre autres, la macula. Par conséquent, les spécialistes ne peuvent rien faire.

Image d'illustration
Image d’illustration – ©Pixabay

Jonny Marshall n’arrive plus désormais à voir les détails. Effondrés, ses parents ont tenté de trouver une solution à sa cécité partielle. Le constat est toutefois unanime du côté des professionnels : ni une opération ni le port de lunettes ne lui permettra de retrouver progressivement la vue.

La mère de Jonny souhaite obtenir l’interdiction du stylo laser

Le fait d’avoir pointé le laser en direction de ses yeux a donc eu des conséquences désastreuses. A propos du jouet en question, le Centre de la FDA pour les dispositifs et la santé radiologiques précise que celui-ci bénéficie en moyenne de 3 à 5 milliwatts. Sur le papier, tout semble en ordre. Cependant, les normes ne sont pas toujours respectées sur le marché. Nombreux sont les fabricants à dépasser les limites de sécurité.

Certains pointeurs laser possèdent en effet une puissance de sortie supérieure, ce qui est particulièrement dangereux pour les enfants. Son fils en a fait les frais et depuis, Angela Marshall se bat pour obtenir l’interdiction ce type d’objet. La mère de famille multiplie aussi les campagnes de prévention en rapport avec son utilisation. Ayant eu vent de cette triste histoire, le ministre des Affaires a lancé une enquête. Reste à savoir si l’investigation a permis de connaître le nom de ceux qui sont à l’origine de ce drame.

Signaler une erreur