Société

Une fillette de 12 ans épouse un homme de 37 ans : le mariage qui indigne la Norvège

Théa et Geir vont se marier en Norvège
Théa va devoir épouser Geir, dans le cadre d'un mariage organisé par sa famille. Crédits : ONG Plan.

Théa a à peine 12 ans. En octobre 2014, elle a épousé un homme de 37 ans prénommé Geir. Un mariage dont elle a détaillé les préparatifs sur son blog d'enfance. Théa faisait notamment part de ses craintes aux internautes : parviendra-t-elle à avoir des rapports avec son mari ? Arrivera-t-elle à être maman aussi jeune ?

La pré-adolescente qui vit en Norvège est adepte de selfies, comme toutes les filles de son âge. Elle souhaite être vétérinaire, mais son rêve est mis en péril par un mariage. Théa s’apprête à épouser Geir, de 25 ans son aîné. Sur son blog, la jeune fille raconte la vie qu’elle va devoir quitter pour devenir une épouse.

Théa est très angoissée à l’approche de son mariage avec Geir

Théa adore acheter des robes, manger des gâteaux et d’autres activités de son âge. A la veille de son mariage, la Norvégienne s’inquiète. Elle fait part de ses doutes, ses craintes et ses angoisses aux lecteurs de son blog. Théa se demande notamment en quoi consistent les rapports physiques qu’elle devra avoir avec Geir. Elle s’inquiète à l’idée de tomber enceinte et de devoir s’éloigner de sa famille.

Théa mariée à 12 ans en Norvège
Crédits : ONG Plan

Le récit de Théa vous paraît peu crédible ? Vous avez raison, il s’agit d’une pure fiction inventée par une ONG. Mais pour de très nombreuses fillettes dans le monde entier, les mariages forcés sont une réalité. La jeune Théa ne va pas se marier avec Geir, son blog fait partie d’une campagne de sensibilisation appelée #StoppBryllupet, lancée par l’association norvégienne Plan. L’objectif est de sensibiliser l’opinion publique sur la question des mariages forcés.

Les mariages forcés : une réalité pour 140 millions de petites filles

Sur son blog, Théa écrit notamment que sa mère lui demande de « cesser de se conduire comme une enfant. » « Mais que veut-elle dire exactement ? Que j’aurai bientôt moi-même un enfant ? », se questionne l’adolescente. « Mon rêve a toujours été d’être vétérinaire, parce que je veux travailler avec des chevaux, mais maman dit que je n’ai pas besoin de travailler ou d’aller à l’école maintenant que je vais épouser Geir. Il nous prendra tous en charge. »

Théa, mariée à 12 ans
Crédits : ONG Plan

Cette réalité dépeinte par Théa n’est malheureusement pas une fiction pour 140 millions de petites filles, d’après les Nations Unies. Au cours de cette décennie, près de 39 000 fillettes vont être forcées de sa marier, chaque jour. Un phénomène sociétal qui prédomine en Inde, mais également au Niger et au Bangladesh, où plus de 60 % des filles sont mariées avant l’âge de 18 ans.

Ces mariages forcés sont généralement planifiés par les familles, pour des raisons économiques ou bien pour permettre au mari de s’assurer de la virginité de son épouse. Sur les photos ci-dessous, prises par la photographe Stephanie Sinclair, les petites filles sont réellement forcées de se marier.

mariage forcé
Crédits : Stephanie Sinclair
mariage forcé
Crédits : Stephanie Sinclair

Au sujet de l'auteur : Cécile

Après une licence d'histoire de l'art, je me suis orientée vers le journalisme et la rédaction Web. J'ai à cœur de transmettre aux lecteurs une information claire et vérifiée, quel que soit le sujet traité.

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.