fbpx
Société

Une employée est renvoyée de son travail par son patron à cause de sa tenue

© Instagram/ying.fitness
© Instagram/ying.fitness

Une employée a partagé une vidéo dans laquelle elle explique qu’elle s’est fait renvoyer de son travail à cause de sa tenue. Les détails.

Ne pensez pas que la question « Que dois-je porter au bureau aujourd’hui ? » est dénuée d’intérêt. Bien au contraire ! Le choix de ses habits demande beaucoup de réflexion. Sans compter qu’il a aussi des codes vestimentaires à respecter. Certaines entreprises se montrent d’ailleurs très strictes là-dessus. Cette employée en a payé les frais récemment. En effet, elle a été renvoyée de son travail pour sa tenue jugée « inappropriée ».

L’employée s’est remise en question

L’habit ne fait pas le moine comme on dit. Pourtant, dans certains domaines, il faut le look adapté pour être accepté. Et cela est valable pour un emploi. Outre les compétences, l’apparence joue aussi un rôle important au bureau. Les banques, entreprises dans la finance, d’assurance et de conseil, tous imposent un code vestimentaire.

Cela implique parfois de mettre des chemises blanches et un pantalon foncé pour les hommes. Pour les femmes, il y a plus de flexibilité. Cependant, certaines limites sont à respecter : des jupes pas trop courtes, les jeans troués à bannir, pas de haut transparent, etc. Bref, vous connaissez la chanson !

En cas de non-respect de ces règles, les employés peuvent encourir des sanctions. Ils peuvent être licenciés ou encore renvoyer chez eux, comme ce fut le cas de cette employée. Cette dernière a partagé une vidéo TikTok dans laquelle elle explique ce qui s’était passé.

« J’ai été renvoyée du travail aujourd’hui à cause de ce que je porte », a-t-elle avoué.

Ne comprenant pas la décision de son supérieur, elle demande les avis des internautes sur sa tenue.

À lire aussi : Patron incognito : une employée, agacée, bouscule son patron

Professionnelle ou pas ?

La publication de la jeune femme a reçu de nombreuses réactions. Les internautes étaient partagés en deux camps. Il y a d’abord ceux qui se positionnaient du côté de l’employée. Ensuite, il y avait ceux qui étaient contre elle, donnant raison au patron. Dans les commentaires, on peut lire :

« Votre short est bien trop court pour la plupart des codes vestimentaires de l’entreprise. Il devrait être jusqu’aux genoux. Mais il est fantastique pour d’autres occasions », « Il ne faut pas porter des vêtements au-dessus des genoux. Ce n’est pas professionnel. Pas de jeans avec des trous / déchirures, des baskets, des tongs ou haut transparent »

employée
@ TikTok/yingfromchina

Recalées par le propriétaire d’un restaurant

Les femmes ne peuvent-elles pas toujours s’habiller comme elles l’entendent ? Il faut savoir que ce sujet est source de débat jusqu’à aujourd’hui. Les médias, les réseaux sociaux en parlent souvent et partagent même des vécues des femmes qui se font recaler à cause de leur tenue.

Celle de Tootatis et Polska a par exemple fait polémique dernièrement, sur « TPMP », outre celle de cette employée. Rappelons que les deux influenceuses sont très connues sur TikTok mais aussi sur Only*fans.

Revenant d’une soirée, les deux jeunes femmes, alors accompagnées d’un de leurs amis, se sont rendus dans un café parisien vers 8h du matin. Comme elles portaient une tenue légère, le propriétaire ne les a pas laissé rentrer.

Pour celui-ci, les vêtements que les jeunes femmes portaient n’étaient pas appropriés pour les familles qui venaient prendre leur petit déjeuner. Des propos qui n’ont pas plu aux deux jeunes femmes.

Un coup de gueule

Tootatis et Polska ont filmé la scène et elles l’ont postée sur les réseaux sociaux. Cela a eu le droit de diviser les internautes. Ce n’est pas tout ! L’affaire a alors fait débat sur le plateau de « Touche pas à mon poste ».

Si le chroniqueur Gilles Verdez a pris la défense des jeunes femmes, ce n’était pas le cas de Guillaume Genton. Ce dernier a dézingué celles-ci en disant :

« Il y a des restaurants où il y a vraiment du rac*sme, où il y a vraiment de l’hom*phobie et vous tout ce que vous voulez faire c’est du buzz à deux balles. »

Des propos qui ont été applaudis par les téléspectateurs ainsi que les internautes. Plusieurs ont même soutenu le restaurateur. La preuve, le score du restaurant de celui-ci sur Google est passé de 3,7 à 4,7 sur 5.

À lire aussi : Zone Interdite : Un patron a payé un détective privé pour démasquer son employée

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...