Société

Téléphone : le FBI met en garde contre les prises publiques

Illustration deposiphotos
Illustration deposiphotos

Si vous avez l’habitude de recharger votre téléphone sur des prises publiques, sachez que ce serait une mauvaise idée selon le FBI.

Le FBI met en garde toutes les personnes qui ont l’habitude de recharger leur téléphone dans les lieux publics. Les prises présentes dans les transports en commun ou les autres endroits publics permettent le transfert de données. Le fait de les utiliser vous expose à des risques de piratage.

À lire aussi : Roaccutane : deux maman veulent mettre en garde contre les dangers de ce traitement contre l'acné

Un risque pour vos données personnelles

Recharger son téléphone est devenu un réflexe quotidien pour chaque possesseur d’appareil mobile. Nombreux sont ceux qui sautent sur la première prise en vue dès que la batterie crie famine. Pourtant, le FBI, dans un tweet, déconseille fortement de recourir aux prises des gares, des hôtels ou des aéroports. Et ce pour des raisons de sécurité.

« Maintenant que je le sais, à l’étranger, je vais éviter de le faire, c’est risqué », explique une passante.

Avant qu’une autre enchaîne en disant : « Je ne le fais déjà pas.  Je n’ai pas trop confiance. »

En fait, des personnes malveillantes pourraient utiliser ces prises pour pirater les smartphones qui y sont connectés. Ainsi, vos données personnelles ne sont plus en sécurité lorsque vous les utilisez. Alex Legay, professeur en cybersécurité à l’UCLouvain, estime que le risque existe, mais il tient tout de même à nuancer.

« Le risque dans certains pays et dans certains endroits est totalement réel, car quand on branche une prise USB, il n’y a pas qu’une communication électrique, mais aussi une communication informatique et dans certains endroits, le programme de réception est piraté », explique Alex Legay.

Évitez de vous jeter sur la première prise qui passe lorsque votre smartphone vous demande de le recharger. Et ce, même si vous vous trouvez dans votre chambre d’hôtel. Toutefois, sachez que le risque est très limité en Europe. Certains téléphones disposent d’ailleurs de garde-fous pour éviter les intrusions malveillantes.

« Il y a des antivirus et d’autres choses, mais jamais rien n’est parfait et il faut donc parfois éviter dans certains endroits qu’on ne connaît pas d’utiliser des possibles vecteurs d’infections », ajoute l’expert.

Certains aéroports mettent à votre disposition des batteries externes. Cette méthode de recharge est beaucoup moins risquée.

N’utilisez pas votre téléphone aux toilettes

Nombreux sont ceux qui ne peuvent pas se séparer de leur téléphone. Il y en a même qui ont l’habitude de les utiliser aux toilettes. D’après les informations d’experts que le magazine The Sun a rapportées, cette pratique est à proscrire.

Cela accroît le risque de contracter l’E. coli, une bactérie qui se trouve dans les excréments humains. Il y a plusieurs types d’E. coli. Certains sont inoffensifs, mais il existe des variantes qui peuvent provoquer de graves maladies.

Entendez par là des infections comme la cystite ou les infections gastro-intestinales. Il n’y a pas que l’E. coli. Le fait d’utiliser votre téléphone aux toilettes peut aussi vous exposer à une infection aux staphylocoques. En effet, ces derniers vivent sur la surface de la peau de nombreuses personnes.

Elles ne causent pas de dangers particuliers lorsqu’elles restent au niveau des aisselles, du nez et du derrière. Néanmoins, cela se complique dès qu’ils parviennent à entrer dans notre organisme par le biais d’une blessure ou une morsure. Une infection engendre des cloques ou des plaies.  

En utilisant votre téléphone aux toilettes, vous risquez potentiellement de toucher des citrobacter. Ces bactéries se trouvent généralement sur des surfaces sales. Elles pourraient se trouver dans de l’eau, sur le sol, dans les aliments ou dans le tractus intestinal d’un être vivant.

Les citrobacter peuvent engendrer de dangereuses infections des voies urinaires. Elles peuvent même provoquer une infection cérébrale comme les méningites chez les bébés. Vous êtes averti ! Il vaudrait donc mieux laisser son téléphone avant d’aller aux toilettes.

Signaler une erreur