fbpx
Société

Supermarchés : pourquoi faut-il se préparer à une hausse des prix à la rentrée ?

Hausse des prix à la rentrée
©depositphotos

Actuellement, les fabricants subissent les conséquences de la forte demande mondiale avec la reprise économique. Bien qu’ils s’efforcent de réduire leurs marges, cette inflation va probablement se répercuter sur les distributeurs à l’instar des supermarchés. De ce fait, l’étau semble se resserrer autour des consommateurs.

Alors que la gestion de la sortie de crise sanitaire poursuit son cours, les répercussions de cette pandémie gagnent du terrain. A ce propos, la reprise économique touche fortement les industriels qui peinent à trouver la solution à long terme.

Pour l’heure, les fabricants se cantonnent à réduire leurs marges pour pallier cette hausse des coûts de production et de la demande mondiale. Bien entendu, c’est juste une solution temporaire.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les produits dans les supermarchés ont enregistré une baisse de 0,3 % depuis le début de cette crise. Pourtant, il faut s’attendre à un revirement de situation compte tenu des problèmes des industriels.

Un coup dur pour les consommateurs

Ainsi, la flambée des prix de nombreuses matières premières est à prévoir dans les semaines à venir. Cette augmentation est de l’ordre de 50 % d’après les informations relayées. Inévitablement, cette inflation va se ressentir dans les rayons de supermarchés. Autrement dit, la forte demande mondiale pourrait engendrer la hausse de vos tickets de caisse.

Ticket de caisse
Image d’illustration – ©depositphotos

C’est un nouveau coup dur pour les consommateurs qui ont déjà vécu bon nombre d’épreuves depuis le début de la crise sanitaire. Les répercussions seront d’autant plus désastreuses pour les personnes qui peinent à joindre les deux bouts à cause du chômage.

Face à l’incidence sur le commerce mondial de la crise sanitaire, le président de la Fédération des entreprises et des entrepreneurs de France (FEEF) a expliqué la hausse de 10 % des bouteilles de vin. Dominique Amirault a déclaré dans un reportage de TF1 :

« On ne peut pas aller au-dessous d’un certain seuil dans la mesure où nos marges ne sont déjà pas très importantes et qu’elles nous servent à investir dans l’avenir »

À lire aussi : Hausse des prix des carburants : voici les changements à prévoir

Les petites astuces à court terme

De son côté, Yves Puget, directeur de la rédaction du magazine LSA a expliqué que les distributeurs se tournent désormais vers les produits alternatifs et jouent sur les quantités. A la place du beurre par exemple, ils mettent de la margarine. D’autre part, ils ne proposent plus que 8 gâteaux dans un paquet où il en avait 10 auparavant.

Supermarché
Image d’illustration – ©depositphotos

Bien évidemment, les consommateurs ne tarderont pas à découvrir le pot aux roses comme l’a souligné ce responsable. Quoi qu’il en soit, les prix des produits alimentaires, d’entretien et d’hygiène vont probablement augmenter à la rentrée. Du coup, il faut désormais se préparer à une hausse de vos tickets de caisse aux supermarchés.

À lire aussi : Rentrée scolaire chez Lidl : des fournitures à des prix ultra compétitifs

Au sujet de l'auteur : Andrianaivo Raoelijaona

Disposant d’une expérience confirmée de quatre (4) années dans le domaine de la rédaction, j’ai décidé d'intégrer la fine équipe des Crieurs du Web. Spécialiste de l’actualité des célébrités, de l'actualité en général, et des divertissements télé, je mets un point d’honneur à partager des informations compréhensibles et vérifiées.