Conso

Hausse des prix des carburants : voici les changements à prévoir


Au cœur de toutes les préoccupations, la flambée des prix des carburants se poursuit malheureusement en France. Une nouvelle hausse gagne en effet du terrain dans l’Hexagone après plusieurs semaines de baisse. Il se murmure que la situation pourrait prochainement s’empirer. On vous en dit plus.

Il est indéniable que la crise sanitaire qui continue de sévir a mis à mal le pouvoir d’achat des Français. Ajoutez à cela, le conflit russo-ukrainien qui bat actuellement son plein. Bien entendu, le gouvernement vient en aide aux foyers les plus démunis. Cependant, force est de constater que la situation est encore loin de revenir à la normale. Alors qu’une lueur d’espoir apparaissait après une légère baisse, les prix des carburants sont nettement repartis à la hausse.

Selon les derniers chiffres du ministère de la Transition écologique, les prix à la pompe ont pris en moyenne 6 centimes. Le litre de gazole a désormais dépassé la barre des 1,9 euro/L. Pourtant, il s’agit du carburant le plus vendu en France. Cette flambée des prix pénalise malheureusement les automobilistes. En effet, il faut débourser aux alentours de 115 euros pour un plein de 60 litres.

La flambée des prix des carburants se poursuit

Alors que beaucoup optent dorénavant pour d’autres moyens de locomotion, certains automobilistes ne peuvent pas se passer de leur véhicule motorisé pour de nombreuses raisons. Ils subissent ainsi de plein fouet cette hausse des prix des carburants. Heureusement, le gouvernement continue de travailler sur un mécanisme de soutien. Ces coups de pouce financiers concernent généralement les familles modestes et les gros rouleurs.

Quoi qu’il en soit, la situation est de plus en plus alarmante. Le ministère de la Transition écologique continue d’ailleurs de montrer des chiffres pour le moins préoccupants. Que ce soit pour l’essence et le gazole, la hausse se confirme dans l’Hexagone. Apparemment, la remise à la pompe initiée par l’exécutif n’a fait que repousser l’inévitable.

Les prix des carburants repartent à la hausse
Source: Ministère de la transition écologique / BFM Business

Les raisons qui expliquent cette hausse

Alors que la pandémie a déjà mis à mal le pouvoir d’achat des Français, l’invasion en Ukraine n’arrange rien. Ce conflit a en effet des conséquences jusque dans les stations-service en France. Outre la flambée du prix de la nourriture, la hausse du prix de l’énergie prend aussi de l’ampleur en Europe. D’après les informations rapportées par Europe1, la hausse des carburants est devenue incontrôlable en raison de l’augmentation du prix du pétrole.

Par ailleurs, l’embargo européen sur l’or noir russe accentue également la flambée des prix des carburants. Pourtant, certains pays ne peuvent pas se passer du pétrole de Vladimir Poutine. C’est le cas de l’Allemagne où le prix du gazole à la pompe est parmi les plus chers du continent, soit 2,09€/L. Selon les derniers chiffres relayés, le baril de pétrole est à 110 dollars. Cette hausse observée dans les stations-service en France s’explique également par l’effet de l’inflation. De plus, les coûts de distribution des carburants augmentent aussi auprès des raffineries.

Stocker du carburant chez soi ?

Face à cette nouvelle hausse, certains consommateurs souhaitent sans doute éviter des frais d’essence faramineux. Du coup, les plus rusés patientent et achètent du carburant quand il est à bas prix. Ils le transportent pour le stocker chez eux en prévision d’une prochaine flambée. Rien n’empêche de le faire. Cependant, il faut respecter les règles.

Les réserves doivent être placées à l’abri de la lumière, de l’humidité et des écarts de températures. A titre d’information, le diesel ne doit pas dépasser les 3 000 litres et l’essence en deçà de 100L. Il faut un permis d’environnement au-delà de ces chiffres. Par ailleurs, le gazole est actuellement à 1,72 euro/L en Roumanie. Malgré tout, la distance à parcourir peut en refroidir certains.

Signaler une erreur