Conso

Le chèque énergie arrive : qui peut en bénéficier ?


Dans quelques jours, les chèques énergies vont être envoyés. Voilà une nouvelle qui va probablement ravir les bénéficiaires. Bien entendu, il faut remplir certaines conditions. On vous donne tous les détails de ce coup de pouce financier.

Il va sans dire que le conflit russo-ukrainien a entraîné une inflation mondiale. Malheureusement, cette invasion ajoutée aux sanctions financières a des conséquences jusque dans les stations-service. La flambée du prix de l’énergie en est aussi un exemple concret. L’embargo américain sur le pétrole russe en est probablement pour quelque chose. Face à cette situation économique, le gouvernement français a mis en place une série d’aides. Comme à l’accoutumée, ces coups de pouce financier à l’instar du chèque énergie vont permettre de soutenir les ménages.

A titre d’information, les chèques énergies seront envoyés à partir du mercredi 30 mars et jusqu’au 29 avril 2022. La réception usuelle a lieu entre 2 et 4 jours après l’envoi. Cette nouvelle aide pourra servir à payer les factures que ce soit l’électricité, le gaz, le bois ou encore le fioul. Il en est de même pour les travaux énergétiques. Cependant, tout le monde ne va pas en bénéficier. Au total, six millions de Français sont concernés par ce coup de pouce financier. En effet, ils remplissent les conditions d’éligibilité.

À lire aussi : Allocation de rentrée scolaire 2021: un nouveau chèque envoyé aux parents cette année !

Voici qui peut bénéficier du chèque énergie

L’éligibilité au chèque énergie est conditionnée au niveau de revenus et à la composition du foyer, explique nos confrères du JDN. L’aide est en effet soumise au revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (UC). La première information figure sur l’avis d’imposition. Quant à la 2e, celle-ci dépend de la taille du foyer. Pour une seule personne, le RFR annuel ne doit pas dépasser les 10 800 euros. Concernant un couple, celui-ci ne doit pas excéder 16 200 €.

Quel est le montant ?

Le montant varie selon les revenus et la composition du ménage. Le minimum du chèque énergie 2022 est de 48 euros tandis que le maximum est de 277 euros. Ci-dessous, le tableau récapitulatif des sommes attribuées aux bénéficiaires. Force est de souligner qu’ils ont reçu une majoration exceptionnelle de 100 € au mois de décembre 2021.

Montant du chèque énergie
Montant du chèque énergie – Capture d’écran JDN

Faut-il faire une demande ?

Vous n’avez aucune démarche à faire. La raison ? L’administration fiscale se charge de créer la liste des bénéficiaires. Il s’agit de ceux qui ont rempli les conditions d’attribution. Cette liste est par la suite transmise à l’Agence de services et de paiement (ASP). Le chèque énergie est envoyé par voie postale ou bien par mail. Assurez-vous de faire la déclaration de revenus. Dans le cas où vous avez besoin de vérifier votre éligibilité, un simulateur est disponible sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Comment l’utiliser ?

Une fois reçu, vous pouvez demander l’attribution automatique à votre fournisseur. Concrètement, le chèque sera transmis à ce gestionnaire. Par la suite, il va déduire la somme à vos factures d’énergie.

Il est aussi possible de l’utiliser sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire. Le but reste le même, celui de régler des dépenses d’énergie à l’exemple d’une facture d’électricité ou de gaz. Il faudra cependant renseigner le numéro de votre chèque et le contrat de fourniture énergétique.

L’aide du gouvernement peut aussi financer la réalisation des travaux de rénovation énergétique sur votre maison ou votre logement-foyer. Les bénéficiaires peuvent également utiliser les chèques sur le site www.chequeenergie.gouv.fr.

En cas de non réception du chèque énergie, il faut contacter l’entité en charge de la distribution auprès du ministère de la Transition écologique. Le numéro 0805204805 vous permettra d’expliquer votre demande auprès du service client. Par ailleurs, ce formulaire de contact est aussi disponible pour les réclamations.

Signaler une erreur