Actualités

17 aliments importés de Chine que vous ne devez plus consommer

D.R.

Découvrez les 17 nourritures provenant de Chine, que vous devriez impérativement exclure de votre vie.

D’après le rapport de l’organisation mondiale du commerce (OMC), la Chine est le numéro un mondial de l’exportation de produits alimentaires. En chiffre, elle représente 14 % du marché mondial contre 9 % pour les États-Unis et 8 % pour l’Allemagne. Cependant pour garder cette place, l’Empire du Milieu trafique certains des aliments qu’il exporte.

Dans ce classement, découvrez les 17 aliments importés de chine qui sont les plus dangereux.

Le jus de pomme importé

En 2011, le Dr Mehmet Oza a fait des études sur un jus de pomme chinois commercialisé sur le marché américain sur lequel il a découvert un taux important d’arsenic, un élément chimique très nocif pour la santé.  Peu de temps après, le magazine Consumer Report a affirmé cette conclusion qu’environ 10 % des jus de pommes importés comportaient plus d’arsenic que la norme.

Le sel sodique ou le sel chinois

Il s’agit d’un additif alimentaire exhausteur de goût. Très utilisé dans le monde de l’industrie agroalimentaire, cet additif ne renforce pas seulement les goûts, mais stimule aussi le cerveau. On le voit souvent dans les chips, dans les crackers ainsi que dans les différentes sauces.

Le poisson tilapia

Dans la catégorie aquaculture, nos amis chinois ne respectent pas trop les règles. Comme pour ces Tilapias, destinés à l’exportation qui ne sont pas nourris avec de la vraie nourriture pour poissons, mais avec des excréments.

Le poulet

Bien que ce soit l’un des pays les plus touchés par les maladies des volailles comme la grippe aviaire, la Chine exporte de grandes quantités de poulet à travers le monde.

L’ail

Depuis quelques années, la Chine exporte de plus en plus d’ail. Cependant, sachez que pour protéger sa culture, elle utilise des pesticides contenant un taux important de bromure de méthyle, non seulement ce produit est dangereux, mais il apporte aussi un goût amer à l’ail.

Les champignons

Pour garder la qualité des champignons, la Chine pulvérise ces aliments avec des produits chimiques tels que la chloration, du chlorure de calcium anhydre et d’autres éléments dangereux pour la santé.

Des petits pois congelés

Comme pour les autres aliments, pour protéger sa culture, la Chine utilise des pesticides qui dépassent souvent la norme requise. (Source Green Peace)

Le poivre noir

Un des produits les plus célèbres de la Chine, le poivre noir qui est souvent mélangé avec de la farine de riz

Le miel made in china

Selon l’union nationale des apiculteurs, le miel chinois contiendrait des produits non naturels comme les pesticides, du sirop de maïs et du sucre.

La sauce soja, un produit 100 % d’origine chinoise

Malgré le bon goût apporté par la sauce soja,  l’OMS a révélé que ce produit comportait des éléments cancérigènes.

Les perles de Tapioca

Des chercheurs ont découvert en 2012 que les perles de Tapioca contiennent des biphényles aspolycholrés qui sont cancérigènes.

Le fromage de soja ou Tofu

C’est un aliment très connu en chine. Mais pour accélérer la fermentation des sojas en fromage, certains industriels utilisent du sulfate de fer qui est très dangereux.

Du gingembre qui n’est pas du tout naturel

D’après une enquête, certains producteurs de gingembre chinois utilisent du pesticide aldicarbe. Un produit qui doit être seulement utilisé sur le coton.

Certains Ginsengs

Malgré les bienfaits du Ginseng, il faut faire attention à sa consommation puisque certains producteurs utilisent des pesticides.

Les boites de conserve

En effet, il faut toujours faire attention aux aliments en conserves. Dans une étude, le National Measurement Institute australien a découvert que des fruits en conserve importée de la Chine contenaient une quantité importante de plomb.

Les épinards

L’inspection de la sécurité japonaise a découvert en 2002 que les épinards surgelés importés de chine contenaient beaucoup de pesticides.

Les crustacés

ABC News a révélé que les crevettes provenant de chine sont élevées dans des conditions qui ne respectent pas la norme. Pour se protéger contre la contamination, les opérateurs dans ce secteur utilisent des antibiotiques et d’autres produits chimiques qui sont souvent interdits aux États-Unis et en Europe.

Au sujet de l'auteur : Les Crieurs Du Web

Ce compte auteur est composé de journalistes et de rédacteurs indépendants et expérimentés possédant une expertise dans les domaines suivants : actu people, divertissements, buzz et lifestyle.

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.