fbpx
Société

Jean Castex accusé de mentir sur les vaccins : « Nous le payerons tous ! »

Jean Castex
De nombreux internautes accusent Jean Castex de mentir au sujet du coût du vaccin. Crédits : BFMTV.

Le 07 janvier dernier, le Premier ministre s'exprimait sur l'évolution de la crise sanitaire en France. Après avoir énuméré les mesures restrictives en cours, Jean Castex a évoqué la stratégie vaccinale du gouvernement. Ses propos ont provoqué la colère de nombreux téléspectateurs. Explications.

Dans quelques jours, près de 100 000 Français seront vaccinés assure le gouvernement. La campagne vaccinale s’accélère avec l’arrivée des vaccins dans les Ehpad. Ce lundi ou mardi 12 janvier 2021, une première livraison de la société américaine Moderna devrait avoir lieu. Une question se pose : qui paie la facture ?

Les vaccins sont-ils vraiment « gratuits » comme l’indique le Premier ministre ?

Le Premier ministre l’assure : « Tous ceux qui le souhaitent doivent pouvoir accéder au vaccin, le faire sur la base du volontariat, évidemment de manière gratuite et dans le respect de garanties strictes en matière de recueil du consentement et de surveillance des éventuels effets indésirables ». Le vaccin est donc gratuit pour tous les Français, sans distinction. Une affirmation mensongère pour de nombreux internautes.

Jeudi 07 janvier, ils étaient beaucoup à souligner ce « mensonge » de Jean Castex. « C’est gratuit NON, c’est MUTUALISÉ » , « Faut pas dire que c’est gratuit Castex ment ! », « Non ce n’est pas gratuit. Nous cotisons chaque mois pour la sécu Monsieur Castex !! » , « Le vaccin gratuit c’est une plaisanterie ? Car pour compenser la commande on augmente toutes les factures », « Nous le payerons tous, nous les contribuables et je n’ose pas imaginer l’addition », pouvait-on lire sur Twitter.

En effet, le vaccin n’est pas « gratuit » à proprement parler. Le coût de la stratégie vaccinale a d’ailleurs été évalué à 1,5 milliard d’euros de budget pour la Sécurité sociale, en 2021.

À lire aussi : Loana accusée de mentir sur son "faux coma" : une photo dans l'ambulance sème le doute

Jean Castex également accusé de mentir au sujet du déploiement des vaccins

Autre déclaration de Jean Castex épinglée par les internautes : le déploiement des vaccins sur le territoire. Le 16 décembre 2020, le Premier ministre affirmait face à l’Assemblée nationale : « D’ici le 30 décembre, nous aurons 1,1 million de doses du premier vaccin sur le territoire. Nous devrions recevoir 677 000 doses supplémentaires autour du 5-6 janvier et 1,6 million de doses en février ».

Or, le décompte s’est révélé inexact, comme le souligne FranceInfo. Ce mardi 05 janvier 2021, le gouvernement a d’ailleurs reconnu que les chiffres annoncés par Jean Castex n’étaient pas les bons. Mais Matignon se défend, en expliquant que ce changement est dû à la Commission européenne. Selon l’exécutif, les quantités de vaccins livrés ont été modifiées au dernier moment pour approvisionner l’ensemble des pays de l’UE.

« La Commission a décidé « de plafonner les livraisons par pays à 520 000 doses par semaine, afin de faciliter la logistique et d’assurer un traitement équitable entre tous les pays »,

assure le ministère de la Santé.

Le 31 décembre 2020, la France a donc reçu 520 000 doses de vaccin Pfizer et non un million, comme l’annonçait le Premier ministre. De quoi faire bondir les internautes. Pour beaucoup, Jean Castex a tout simplement menti devant l’Assemblée nationale.

À lire aussi : « On vous vaccinera de force » : le journaliste Emmanuel Lechypre dérape sur les anti-vaccins !

Au sujet de l'auteur : Cécile

Après une licence d'histoire de l'art, je me suis orientée vers le journalisme et la rédaction Web. J'ai à cœur de transmettre aux lecteurs une information claire et vérifiée, quel que soit le sujet traité.