fbpx
Société

Coupures d’électricité cet hiver : 5 réalités à connaître !

coupure pylone electricite
Illustration depositphotos

Aurez-vous des coupures d’électricité cet hiver ? Six à dix délestages pourraient être nécessaires, selon le gouvernement. Plusieurs millions de personnes seront potentiellement impactées en même temps. Quels sont les Français concernés ?

Le président Emmanuel Macron a beau se vouloir rassurant, la France est tout de même en état d’alerte maximale. Il est évident que le gouvernement commence à préparer les Français à d’éventuelles coupures d’électricité cet hiver à cause de la tension sur le parc nucléaire. Ces coupures qui ne dureront pas plus de 2 heures, en journée, devraient avoir lieu pendant les pics de consommation. Serez-vous privé de courant cet hiver ? Oui mais quelles sont les Français qui seront touchés ? Quelles infrastructures ?

« Même si elles ne sont pas une fatalité »,

Une pénurie d’électricité survient lorsque la production d’électricité est inférieure à la consommation. Ainsi, plusieurs évènements ayant marqué l’année 2022 et ont créé créent des difficultés pour produire de l’électricité :

  • les tensions sur le marché de l’énergie : entre la reprise économique à l’issue de la crise de la Cov*d-19 et le conflit qui fait rage en Europe de l’est et qui menace l’approvisionnement en gaz… L’Europe subit une crise énergétique
  • sans précédent. Les problèmes d’approvisionnement provoquent une forte hausse des prix, notamment le prix de l’électricité.
  • la transition écologique
  • le déficit de production d’électricité d’origine nucléaire : travaux de maintenance… Incidents de corrosion et de microfissures sur les circuits de refroidissement… Sécheresse des cours d’eaux… Vétusté des infrastructures… Ce sont au total 30 réacteurs nucléaires sur 56 qui sont à l’arrêt !

Ainsi, l’exécutif a confirmé, il y a quelques jours, cette « forte probabilité » de coupures d’électricité pour le mois de janvier. « Même si elles [les coupures] ne sont pas une fatalité », a ainsi rappelé le gestionnaire du réseau électrique haute tension, RTE, ce jeudi 1er  décembre 2022.

Afin de limiter le risque de coupures d’électricité, voire de l’éviter, le gouvernement et le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, RTE, misent sur le dispositif Ecowatt. Cet hiver s’annonçant tendu, RTE appelle aussi à la sobriété en matière de consommation d’électricité. Ce sont RTE et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) qui ont mis en place ce dispositif Ecowatt. Surnommé « la météo de l’électricité », il alerte les consommateurs lorsque la consommation d’électricité est trop élevée pour promouvoir des écogestes et éviter les coupures.

Mais ces coupures d’électricité concerne qui ?

À lire aussi : Arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique ? 7 réalités à connaître sur le sevrage tabagique

1 – Les coupures d’électricité ne concernent pas 40 % des Français. Le savent-ils tous ?

Ces probables coupures d’électricité ne concerneront qu’environ 60 % de la population. Qui sont donc les 40 % qu’elles épargneront ?

Ce sont près de 14 000 sites, dits « critiques », qui ne seront pas touchés si des coupures de courant ont lieu. Il s’agit par exemple des hôpitaux, des casernes de pompiers, des gendarmeries, et des commissariats. Pour des raisons de sécurité, la liste de ces sites n’est pas publique.

En ce qui concerne les Parisiens, les clients raccordés à une ligne électrique qui alimente l’un de ces sites critiques n’auront jamais de coupure d’électricité, a assuré le gouvernement. Ce qui est le cas de la majorité de la population de Paris, la ville abritant de nombreux sites sensibles. Cependant, il est, là-aussi, impossible de savoir directement qui est rattaché à ces lignes. « Tous les clients doivent se connecter sur Ecowatt pour savoir s’ils sont concernés par la coupure annoncée. Le fait d’habiter dans la zone d’un client prioritaire ne certifie pas que vous êtes configuré à sa ligne », a assuré ainsi RTE dans les colonnes de Ouest France.

2 – Fermeture des écoles et arrêt des trains

Les coupures d’électricité ne concernent pas l’alimentation des trains ou des métros. En revanche, c’est la signalisation qui pourrait subir ces coupures. La circulation dans les zones de coupures sera donc arrêtée. Cette démarche a pour but d’éviter de se retrouver avec des passagers bloqués en pleine voie. « Soit ça roule de bout en bout, soit on préférera interrompre deux heures. Car être coincé dans le métro deux heures n’est pas une option », a souligné le gouvernement.

Du côté des automobilistes, même combat ! En effet, une bonne partie des infrastructures de la circulation est sous tension électrique. Les coupures d’électricité n’épargneront pas les feux de signalisation, par exemple.

Les écoles pourraient fermer leurs portes le matin, sur décision préfectorale. Le gouvernement a, en effet, mis en avant le fait d’éviter d’accueillir les élèves sans lumière, ni chauffage, ni alarme.

Les modalités précises des aménagements en cas de coupures d’électricité n’ont pas encore été révélés.

3 – Les télécoms subiront des coupures d’électricité

Les coupures de délestages n’épargneront pas le réseau mobile. Ainsi, personne ne pourra se servir du téléphone mobile pendant un peu plus d’1h30. En effet, les antennes relais devraient fonctionner une vingtaine de minutes après les coupures d’électricité car elles sont pourvues d’une batterie.

Avoir toujours le courant chez soi ne sera pas non plus une garantie de réseau mobile. Les coupures d’électricité qu’Enedis pourraient décider se feraient en effet « par plaques », au niveau de secteurs bien délimités.

« Il pourrait y avoir des situations dans lesquelles il y a de l’électricité dans un appartement, mais pas de réseau mobile, ou le contraire, si l’habitation et l’antenne ne sont pas dans la même zone », a ainsi précisé un cadre d’Orange.

4 – Les patients à haut risque vital

Toutes les personnes, à leur domicile, qui ont recours à un appareil pour vivre, les patients à haut risque vital (PHRV) dont la vie dépend d’une connexion électrique recevront un courrier, par mail. Ils pourraient aussi recevoir une visite à domicile pour éviter tout incident. L’anticipation est donc de rigueur !

Ainsi, ce sont les agences régionales de santé (ARS) qui seront en charge de recenser les patients à haut risque vital et de transmettre cette liste aux gestionnaires de distribution d’électricité. Information relayée par une circulaire transmise aux préfets.

En cas de coupures d’électricité, ces personnes à haut risque pourraint être déplacées sur décision de la préfecture si celle-ci estime qu’un risque existe pour leur santé.

Cette situation concerne moins de 5 000 personnes, selon les estimations du gouvernement.

5 – Digicodes, recharges, badges … L’anticipation est de rigueur !

En cas de coupures d’électricité, même certains équipements qui fonctionnent au gaz, comme les chaudières ou certaines gazinières, ont recours au courant électrique pour démarrer. Pour les gazinières, une allumette ou un suffira mais votre chaudière sera à l’arrêt.

Quant à l’accès à votre immeuble, un digicode ou une ouverture avec un badge est souvent nécessaire. En cas de coupures d’électricité, attention ! Organisez vous !

À lire aussi : « Comment on en est arrivé là ? » Mathilde Seigner interpelle publiquement Emmanuel Macron à propos des coupures d’électricité !

Au sujet de l'auteur : Vera Lafassie

Passionnée autant par la cuisine que par la langue de Molière et empreinte d’un fanatisme certain de grammaire et d’orthographe, je suis également co-auteure de plusieurs livres et d’un site internet, historiques et culinaires, qui traitent des cuisines du monde. Rédactrice dans l’âme, et passionnée par la culture et l’actualité, suivez-moi !