Société

« Certains veulent supprimer Macron » : le président en danger d’après Bernard Tapie


Le livre de la journaliste Corinne Lhaïk, 'Président cambrioleur' (Éd. Fayard), contient bien des anecdotes... L'une d'entre elles concerne le président de la République et l'homme d'affaires Bernard Tapie. Ce dernier aurait mis en garde Emmanuel Macron avec une prévision inquiétante.

On parle de :

À lire aussi : Mort de Line Renaud, Brigitte Bardot, Bernard Tapie, ... RFI publie par erreur des nécrologies de célébrités vivantes

Corinne Lhaïk était l’invitée de Touche pas à mon poste (TPMP) ce mercredi 09 décembre 2020. L’occasion pour la journaliste de L’Opinion de revenir sur une anecdote inquiétante.

Bernard Tapie met en garde Macron : « Président, vous allez vous faire éliminer à la Kennedy »

Au printemps dernier, Bernard Tapie aurait été invité à l’Elysée. Bien que les rapports entre le chef de l’Etat et l’ex-président de l’Olympique de Marseille ne soient pas au beau fixe, Emmanuel Macron souhaitait le rencontrer. D’après Corinne Lhaïk, le chef de l’Etat voulait recueillir les impressions de l’homme d’affaires, qu’il apprécie toutefois pour son « instinct d’aventurier ».

Bernard Tapie aurait alors tenu à mettre en garde Emmanuel Macron : « Il y a dans ce pays dix mille mecs qui se suppriment chaque année, il y en a bien un qui le fera en vous emportant », lui aurait-il déclaré.

Le président reçoit « des milliers de menaces »

« Emmanuel Macron a renoué avec Bernard Tapie, alors qu’il ne voulait pas le voir pendant longtemps. Tapie va le voir à l’Élysée, Macron lui dit ‘c’est quoi mon problème ?’. Et Tapie, qui a eu une manière de parler, il a peur – et il a raison d’avoir peur parce que les flics disent la même chose. Parce que Macron déclenche beaucoup de haine, au point que certaines personnes pourraient avoir envie de le supprimer, comme dit Tapie, au sens propre du terme », détaille l’auteure de l’ouvrage, sur le plateau de TPMP.

Corinne Lhaïk souligne également : « Tapie a alerté Macron là-dessus, mais Macron le sait, parce que les flics ont exactement les mêmes informations, c’est-à-dire qu’il y a un risque contre ce président ».

Malgré cette prévision funeste, Emmanuel Macron ne semble pas réellement inquiet. « Peut-être qu’au fond de lui, il l’est, mais il manifeste beaucoup de distance par rapport à ça. Il pense que ce n’est pas lui qui est visé, mais que c’est la fonction présidentielle », explique la journaliste.

Début novembre, le président de la République aurait en effet reçu des menaces par milliers, selon Le Parisien qui cite son entourage. Une situation qui inquiéterait notamment la Première dame, Brigitte Macron

Outre cette anecdote, Corrine Lhaïk a également fait des confidences étonnantes sur le président de la République. D’après elle, Emmanuel Macron ne serait pas forcément sympathique, comme la journaliste le confie dans la séquence ci-dessous.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur