Santé

Comment se forment les crottes de nez ?


Parler de crottes de nez est assez embarrassant. Pourtant, ces petites croûtes jouent un rôle important dans notre système immunitaire. Un spécialiste apporte plus de détails sur ces fonctions.

Se curer le nez est un geste assez dégoûtant.  Cependant, la plupart d’entre nous aiment le faire, surtout quand personne ne nous voit. Quelles sont exactement ces étranges pépites qui se trouvent dans nos cavités nasales et comment se forment-elles ? Un spécialiste répond à toutes vos questions.

À lire aussi : Manger ses crottes de nez est excellent pour la santé selon des scientifiques

Comment se forment les crottes de nez ?

Jean-Marc Juvanon, médecin ORL et membre de la Société française d’Oto-Rhyno Laryngologie,  fournit une définition simple : « les crottes de nez sont des sécrétions fabriquées par la muqueuse nasale ».

Elles comportent ainsi les mêmes éléments que le mucus nasal avec plus ou moins d’eau, mais comment expliquer sa forme solide ? En fait, la morve finit par se dessécher au fur et à mesure qu’on inspire de l’air. Elle finit par devenir une petite croûte.

La morve évacue tous les saletés qui entre dans le nez.

Le médecin souligne l’utilité de cette sécrétion naturelle : « elle est destinée à évacuer par le système mucociliaire tout ce qui entre dans les fosses nasales. C’est une sorte de tapis roulant, dont les cellules dotées de cils vibratiles entraînent le mucus vers le fond de la gorge ».

Une couleur verte indique une forte infection  

Tout le monde a des crottes de nez. Elles jouent un rôle de barrière contre les agressions extérieures telles que les poussières, la fumée de cigarette ou le gaz d’échappement. La production de morve augmente en cas de pollution. Vous avez sans doute remarqué que vous respirez mieux lorsque vous êtes à la campagne.

Jean-Marc Juvanon attire l’attention sur un détail important. « En cas d’agression virale, le mucus se surinfecte et des germes se développent. La consistance du mucus va passer du blanc d’œuf à un jaune épais ».

La couleur verte s’explique surtout par la présence des neutrophiles et des globules blancs dans le mucus nasal, ce phénomène survient en cas de grippe.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur