Santé

Avoir un mauvais caractère augmente le risque de faire une crise cardiaque, d’après une étude

Un homme en colère.
Etre irritable et souvent de mauvaise humeur est néfaste pour la santé.

Etre de mauvaise humeur n'est pas bon pour la santé. Les personnes irritables, impatiences ou hostiles présentent plus de risque de faire une crise cardiaque, si elles en ont déjà faites une. Explications.

à découvrir

L’étude, publiée dans l’European Journal of Cardiovascular Nursing est formelle : avoir mauvais caractère est néfaste pour l’organisme. C’est en tout cas ce qu’affirment des chercheurs américains, qui se sont intéressés aux effets de la personnalité sur la santé.

Les chercheurs ont mesuré le degré d’hostilité des patients

Pour mener à bien leur étude, les scientifiques ont mesuré l’hostilité de plus de 2 000 patients qui ont répondu à un questionnaire. Ce test est appelé « liste de contrôle des effets des adjectifs multiples » (MAACL). Il permet de se rendre compte du degré d’irritabilité des sujets.

Les chercheurs ont ensuite suivi les participants pendant deux ans. A l’issue de cette période, ils ont observé le nombre de décès enregistrés durant les 24 mois. Les auteurs de l’étude se sont également intéressés à la survenue de crises cardiaques parmi les patients. Des données qu’ils ont mises en relation avec leur score de personnalité.

Résultat : les sujets que le test a jugés comme étant « hostiles » et qui ont déjà souffert d’une crise cardiaque, ont davantage de risques de faire un nouvel infarctus du myocarde.

Le fait d’être « hostile » est « un trait de personnalité qui comprend le fait d’être sarcastique, cynique, rancunier, impatient ou irritable »,

précise le Dr Tracey Vitori, de l’Université du Tennessee à Knoxville (Etats-Unis),

Les personnes irritables prendraient moins soin de leur santé

Les personnes « hostiles » présentent notamment des niveaux d’adrénaline plus élevés ainsi que des taux de cholestérol et de triglycérides plus importants que la normale.

D’après les chercheurs, cela peut s’expliquer par le fait que les sujets présentant ces traits de caractère ont tendance à ne pas prendre soin de leur santé. Ces personnes sont plus susceptibles que les autres de fumer, boire ou encore manger avec excès.

Au contraire, les personnes optimistes ont tendance à manger sainement et faire du sport. En outre, le fait d’être de bonne humeur réduit les hormones du stress telles que le cortisol et l’adrénaline. Deux hormones pouvant augmenter la tension artérielle.

Conclusion : souriez, c’est bon pour la santé !


Signaler une erreur


Ailleurs sur le web