People

Delphine Wespiser : coup dur pour la chroniqueuse de TPMP, une collaboration prend fin


Alors que Delphine Wespiser tente d’apaiser les tensions depuis sa prise de position polémique sur le plateau de TPMP, elle a appris une autre mauvaise nouvelle. En effet, l’ancienne Miss France a perdu un gros contrat.

Tout laisse à penser qu’il n’est pas judicieux d’afficher son soutien pour une personnalité politique en plein direct. Rien n’est sûr, mais en tout cas dans le célèbre talk-show de C8, il est préférable de s’abstenir. Delphine Wespiser en a fait la triste expérience. Depuis que la chroniqueuse a pris position pour Marine Le Pen durant l’entre-deux-tours de la présidentielle, elle essuie constamment les critiques.

Tout porte à croire que la Miss France 2012 traverse actuellement une période des plus compliquées. Aux côtés de ses collègues de C8, la jeune femme de 30 ans n’a d’ailleurs pas pu retenir ses larmes, et ce, à plusieurs reprises. Depuis, elle a déserté le plateau de TPMP. Il se murmure que Cyril Hanouna a dû l’écarter, car son temps de parole était décompté.

Comme si cela ne suffisait pas, Delphine Wespiser a appris une autre mauvaise nouvelle. L’ancienne ambassadrice de beauté de l’Hexagone vient en effet de perdre un gros contrat. Selon les informations relayées, ses partenaires ont mis fin à cette collaboration de plusieurs années à cause de ses prises de position.

À lire aussi : Delphine Wespiser, la pire chroniqueuse de TPMP selon Magali Berdah, Bernard Montiel prend sa défense !

Ses convictions véganes en cause

Il est indéniable que Delphine Wespiser ait gagné en popularité depuis son année de règne Miss France. A l’instar de ses consœurs, la compagne de Roger a souvent utilisé sa notoriété pour parler des causes qui lui tiennent à cœur comme la lutte contre la maltraitance animale. A ce propos, la jolie rousse collabore régulièrement avec PETA (People for the Ethical Treatment of Animals). Elle a notamment pris position concernant la captivité des cétacés, la fourrure et l’abandon.

Néanmoins, son plus grand exploit reste jusqu’à présent cette affiche de 51 m2 visible à la gare de Strasbourg. Le slogan de cette campagne de sensibilisation est : « Nous sommes tous des animaux ». On pouvait également lire : « Personne ne veut finir en morceaux dans l’assiette de quelqu’un d’autre ». Evidemment, ses fans ont salué son initiative. Cependant, certaines personnalités de sa région d’origine n’ont pas vraiment apprécié sa prise de position.

L’ancienne protégée de Sylvie Tellier l’a appris à ses dépens. En effet, son contrat avec l’interprofession va s’arrêter début juin. Au micro de France Bleu Alsace, le président Pierre Lammert a fait des révélations à ce sujet. Celle qui a adopté une alimentation végane ne sera en effet plus l’égérie des fruits et légumes de sa région.

« Delphine Wespiser a aidé à faire connaître la filière ; elle en a aussi retiré de la notoriété de son côté, avec en particulier un grand visuel en gare de Strasbourg. Ça a été profitable de part et d’autre, mais son contrat va s’arrêter (…) On a tourné une page, à certains moments, elle ne cadrait plus vis-à-vis des autres productions agricoles. L’élevage c’est aussi important dans le paysage alsacien »

Delphine Wespiser s’explique sur son absence de TPMP

Contrairement à certaines conclusions hâtives, cette décision de l’interprofession n’est pas en rapport avec la prise de position de la chroniqueuse de TPMP pour Marine Le Pen. « Ce sont des raisons professionnelles, agricoles », a ajouté Pierre Lammert. L’ancienne Miss France perd donc un gros contrat. Cependant, l’ex-ambassadrice des fruits et légumes d’Alsace a d’autres projets en cours.

N’en déplaise à ses détracteurs, Delphine Wespiser a un agenda chargé. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle a déserté le plateau de TPMP. Lors d’un live sur Instagram, l’influenceuse s’est confiée à ce sujet. « Il (Cyril Hanouna, ndlr) m’a dit qu’ils m’attendent, que je manque à l’émission et que ma place est là-bas aussi », révèle-t-elle. Ce, avant d’ajouter :

« Les amis, je suis très heureuse de vous retrouver très bientôt. Pour l’instant, si je n’y suis pas, c’est juste parce que je suis à Fort Boyard et que du coup, je ne peux pas me dédoubler ! »

Signaler une erreur