Média

Polémique : Hugo Clément attaqué par un berger, « vient mouiller ta chemise ! », le journaliste répond

Hugo Clément et Joseph Boussion
Le militant écologiste a été pris à partie sur Facebook par un berger des Hautes-Alpes. Sources : captures d'écran Instagram et Facebook. D.R.

Hugo Clément, journaliste et militant écologiste, a dénoncé l'abattage pourtant autorisé d'un loup. Un berger l'a recadré sans ménagement sur les réseaux sociaux.

Cette polémique, qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans les médias, se base sur un duel bien connu : les « gens de la ville » contre les « travailleurs de la campagne ». En l’occurence, Hugo Clément, journaliste et défenseur des droits des animaux, et un berger qui n’hésite pas à prendre la parole sur les réseaux sociaux.

Le 5 juillet dernier, un loup est abattu par des lieutenants de louveterie envoyés par la préfecture, vers le col du Lautaret, dans les Alpes. Les images sont alors filmées par un photographe animalier, puis relayées par Hugo Clément, militant végan. Le journaliste de France Télévision s’indigne de cet abattage.

Une prise de position qui n’a pas du tout plu à un berger travaillant en Haute-Savoie. Ce dernier a tenu à répondre à Hugo Clément via Facebook.

Joseph Boussion, berger en Haute-Savoie, « clash » Hugo Clément, militant végan parisien

Début juillet, un photographe animalier capture en direct l’abattage d’un loup dans les Alpes. Cet abattage légal avait été ordonné par la préfecture et mené par des lieutenants de louveterie.

La scène, qui s’est déroulée à proximité du col du Lautaret, a choqué Hugo Clément. Le journaliste, connu pour ses prises de position écologistes, s’indigne alors.

« Dimanche 5 juillet 2020, dans les Hautes-Alpes, un jeune loup a été abattu par des chasseurs mandatés par l’Etat. Il passait à proximité d’un troupeau de moutons, mais n’était pas en train de l’attaquer, explique Hugo Clément sur son compte Instagram. Il a été tué alors qu’il s’éloignait. Toute la scène a été filmée par Corentin Esmieu, photographe et accompagnateur en montagne, qui suivait la meute. »

Une médiatisation qui n’a plu à Joseph Boussion, lequel a décidé de répondre au journaliste depuis ses alpages, en Haute-Savoie.

« C’est tellement facile de se mettre en studio avec trois spots »,

lance le berger, tout en se filmant sur Facebook.

« Cela ne sert à rien de faire des vidéos à la con avec un photographe animalier qui se paluche en regardant les loups pendant quatre ans pour aller raconter n’importe quoi. (…) Un grand soutien à mes amis louvetiers du Briançonnais (…), j’ai travaillé avec eux et je peux vous dire qu’ils sont ultra-professionnels et qu’ils n’iront pas tirer un loup comme cela, juste pour le plaisir. (…) On ne doit pas tout dézinguer, on ne doit pas tout surprotéger », rappelle le berger, excédé.

Joseph Boussion va même jusqu’à inviter Hugo Clément à venir sur place juger de la situation. « Mon Hugo Clément, viens sur le terrain, viens, mon gars, viens mouiller ta chemise avec moi, viens porter mes dix litres d’eau pour mes chiens de protection qui sont dans mon parc. (…) C’est facile de baver sur des mecs qui travaillent comme des acharnés, qui respectent la montagne, qui l’entretiennent… »

[Message de service] à Hugo Clément et ses faux reportages pute à clique.#Loups

Publiée par Carnet de berger sur Mercredi 8 juillet 2020

Hugo Clément répond au berger qui l’attaque, dénonçant une « manipulation »

Suite à la publication de la vidéo de Joseph Boussion sur Facebook, visionnée près d’un million de fois, Hugo Clément a tenu à répondre.

Ce samedi 11 juillet, le journaliste a dénoncé sur Facebook une « manipulation ». Des accusations qui se basent sur le passé du berger, examiné par le militant végan. Selon Hugo Clément, Joseph Boussion chercherait « la lumière », après avoir été « un homme politique » ex-candidat aux élections européennes de 2014 et régionales de 2015.

Comme vous l’avez peut-être vu, un homme se présentant comme berger dans les Alpes a diffusé une vidéo où il…

Publiée par Hugo Clément sur Samedi 11 juillet 2020

Ainsi, d’après le journaliste, le berger « est donc un homme politique originaire du sud-ouest (pas des Alpes), qui a étudié, milité et travaillé en ville (pas dans la montagne), et qui est spécialiste du « marketing » du « management » et de la « communication » (pas du loup) ».

La réponse du principal intéressé ne devrait pas tarder… Pour l’heure, Joseph Boussion a publié une seconde vidéo dans laquelle il explique avoir été contacté par Hugo Clément. Problème : le journaliste n’accepterait de venir sur place « qu’une semaine », « l’année prochaine »…

#HugoClément m'a contacté oui sauf que…#Loups #video #coupDeGueule

Publiée par Carnet de berger sur Samedi 11 juillet 2020

Au sujet de l'auteur : Cécile

Après une licence d'histoire de l'art, je me suis orientée vers le journalisme et la rédaction Web. J'ai à cœur de transmettre aux lecteurs une information claire et vérifiée, quel que soit le sujet traité.

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.