Inspirant

A 76 ans, il travaille comme livreur Deliveroo pour aider son épouse handicapée


Pierre (prénom d'emprunt) est un retraité contraint de livrer des repas à vélo, pour acheter un fauteuil roulant à sa femme handicapée. L'histoire de ce livreur Deliveroo a ému une jeune femme, qui a décidé de lancer une cagnotte pour l'aider.

Ce jeudi 8 avril, la cagnotte a atteint 25 900 euros. Lancée à la mi-mars par Lisa, une jeune femme qui a découvert l’histoire du retraité dans Midi Libre, cette cagnotte s’appelle « Un fauteuil pour la femme de Pierre*« .

À lire aussi : 6 moyens légaux d’arrondir les fins de mois quand on ne travaille pas

Le retraité peine à boucler les mois avec sa seule retraite

« Je l’ai croisé plusieurs fois avant le premier confinement l’an dernier », explique Lisa Garcia, qui précise que le septuagénaire était toujours « sur son vélo le soir, dans les rues de Montpellier ». Contrairement aux livreurs Deliveroo habituels, « Pierre » semble bien plus âgé. En effet, un article paru dans Midi-Libre en octobre 2019 le présente comme un retraité de 75 ans.

Il y a deux ans, Pierre expliquait à nos confrères avoir vu ses revenus baisser considérablement à la retraite. Lui qui gagnait dans les 2 200 euros environ, percevrait désormais 1 200 euros. « Je voulais rester dans mon logement » précisait-il, c’est pourquoi il s’est tourné vers l’activité de livreur de repas en auto-entrepreneur. « Trouver un emploi à mon âge, c’était mission impossible », soulignait Pierre.

« Pierre » pédale presque chaque soir pour acheter un fauteuil roulant à sa femme

Mais si l’homme s’est lancé dans cette activité, c’est avant tout pour aider son épouse handicapée. « Mon objectif est de pouvoir lui acheter un fauteuil », confiait-il, tout en précisant ne pas vouloir que ses enfants soient au courant de son activité. « Je ne veux pas que ça devienne un problème pour eux ou qu’ils culpabilisent », ajoutait le retraité. Le septuagénaire qui s’occupe de son épouse handicapée en journée, passe donc ses soirées à pédaler, dans l’espoir de lui acheter un fauteuil.

le vélo d'un livreur deliveroo
« Pierre » travaille de nuit pour la société Deliveroo. Image d’illustration.

Presque 7 jours sur 7 et de 18 heures à minuit, le retraité arpente les rues sur un vélo vieux de 38 ans. « C’est un métier physique », admettait Pierre dans cet article de 2019, tout en précisant gagner l’équivalent d’un SMIC avec ce travail. Si l’histoire du retraité avait déjà touché Lisa à l’époque, elle a eu « un électrochoc » lors du premier confinement. Tandis que les plus âgés se confinaient pour se protéger, « Pierre » était contraint de travailler. Lisa a alors voulu lui venir en aide.

Un fauteuil roulant spécifique qui coûte 47 000 euros

Comme le rapporte France 3 Régions, Lisa lance alors une cagnotte et parvient à contacter « Pierre » grâce à une donatrice qui le connaît. « Il voulait rester discret et j’avais peur de sa réaction », se souvient la jeune femme. Le livreur, qui n’était « pas hyper content » d’être ainsi médiatisé, a cependant accepté le geste généreux de Lisa. Celle-ci a rencontré « Pierre » et son épouse peu de temps avant de déménager sur Paris. Depuis, elle garde le contact avec le retraité, qui parviendra peut-être à acheter le fauteuil dans quelque temps.

La cagnotte, dont l’objectif à atteindre est de 37 000 euros, servira à acquérir « un fauteuil roulant très spécifique qui coûte 47 000 euros », précise Lisa. 10 000 euros devraient être pris en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle.

Signaler une erreur