Inspirant

A 76 ans, il travaille comme livreur Deliveroo pour aider son épouse handicapée

Pierre, livreur Deliveroo à Montpellier
Le retraité continue de travailler, pour acheter un fauteuil roulant à sa femme handicapée. Crédits : Papayoux - Midi Libre DR.

Pierre (prénom d'emprunt) est un retraité contraint de livrer des repas à vélo, pour acheter un fauteuil roulant à sa femme handicapée. L'histoire de ce livreur Deliveroo a ému une jeune femme, qui a décidé de lancer une cagnotte pour l'aider.

Ce jeudi 8 avril, la cagnotte a atteint 25 900 euros. Lancée à la mi-mars par Lisa, une jeune femme qui a découvert l’histoire du retraité dans Midi Libre, cette cagnotte s’appelle « Un fauteuil pour la femme de Pierre*« .

Le retraité peine à boucler les mois avec sa seule retraite

« Je l’ai croisé plusieurs fois avant le premier confinement l’an dernier », explique Lisa Garcia, qui précise que le septuagénaire était toujours « sur son vélo le soir, dans les rues de Montpellier ». Contrairement aux livreurs Deliveroo habituels, « Pierre » semble bien plus âgé. En effet, un article paru dans Midi-Libre en octobre 2019 le présente comme un retraité de 75 ans.

Il y a deux ans, Pierre expliquait à nos confrères avoir vu ses revenus baisser considérablement à la retraite. Lui qui gagnait dans les 2 200 euros environ, percevrait désormais 1 200 euros. « Je voulais rester dans mon logement » précisait-il, c’est pourquoi il s’est tourné vers l’activité de livreur de repas en auto-entrepreneur. « Trouver un emploi à mon âge, c’était mission impossible », soulignait Pierre.

« Pierre » pédale presque chaque soir pour acheter un fauteuil roulant à sa femme

Mais si l’homme s’est lancé dans cette activité, c’est avant tout pour aider son épouse handicapée. « Mon objectif est de pouvoir lui acheter un fauteuil », confiait-il, tout en précisant ne pas vouloir que ses enfants soient au courant de son activité. « Je ne veux pas que ça devienne un problème pour eux ou qu’ils culpabilisent », ajoutait le retraité. Le septuagénaire qui s’occupe de son épouse handicapée en journée, passe donc ses soirées à pédaler, dans l’espoir de lui acheter un fauteuil.

le vélo d'un livreur deliveroo
« Pierre » travaille de nuit pour la société Deliveroo. Image d’illustration.

Presque 7 jours sur 7 et de 18 heures à minuit, le retraité arpente les rues sur un vélo vieux de 38 ans. « C’est un métier physique », admettait Pierre dans cet article de 2019, tout en précisant gagner l’équivalent d’un SMIC avec ce travail. Si l’histoire du retraité avait déjà touché Lisa à l’époque, elle a eu « un électrochoc » lors du premier confinement. Tandis que les plus âgés se confinaient pour se protéger, « Pierre » était contraint de travailler. Lisa a alors voulu lui venir en aide.

Un fauteuil roulant spécifique qui coûte 47 000 euros

Comme le rapporte France 3 Régions, Lisa lance alors une cagnotte et parvient à contacter « Pierre » grâce à une donatrice qui le connaît. « Il voulait rester discret et j’avais peur de sa réaction », se souvient la jeune femme. Le livreur, qui n’était « pas hyper content » d’être ainsi médiatisé, a cependant accepté le geste généreux de Lisa. Celle-ci a rencontré « Pierre » et son épouse peu de temps avant de déménager sur Paris. Depuis, elle garde le contact avec le retraité, qui parviendra peut-être à acheter le fauteuil dans quelque temps.

La cagnotte, dont l’objectif à atteindre est de 37 000 euros, servira à acquérir « un fauteuil roulant très spécifique qui coûte 47 000 euros », précise Lisa. 10 000 euros devraient être pris en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle.

Signaler une erreur


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer