Insolite

Ivre, ce père de famille se fait tatouer la moitié du visage et n’arrive plus à trouver de travail

tatouage
© Caters News Agency

Mark Cropp est un père de famille âgé de 19 ans. Lors de son séjour en prison, il s’est fait un drôle de tatouage après avoir trop bu.

Cette histoire de tatouage a fait le tour de la toile, il y a de cela quelques années. Au moment des faits, Mark Croop était âgé de 19 ans et il était saoul… très saoul. Cela, au point de décider de se faire tatouer une grande partie de son visage. On vous raconte tout

À lire aussi : Une mère de famille, stressée par son travail, se réveille avec la moitié du visage paralysé

Un jeune homme talentueux

L’histoire qu’on va vous raconter aujourd’hui s’est passée en Nouvelle-Zélande. La justice de ce pays a condamné Mark Cropp à deux ans de prison, car celui-ci est impliqué dans une affaire de trafic. À la veille de ses 20 ans, le jeune homme a été surpris en train de sortir une arme blanche. Cela, pendant une de ses transactions.  

Il se trouve que Mark Cropp est un jeune homme assez inventif. Alors qu’il s’est retrouvé en prison avec son frère, ils fabriquaient toutes sortes d’objets avec les moyens du bord. Ainsi, ils arrivaient à se concocter eux-mêmes leurs propres boissons. Pour ce faire, ils utilisaient des pommes fermentées, du pain et du sucre. On peut dire qu’ils avaient de quoi s’amuser là où ils étaient.

© Caters News Agency

Un jour, alors qu’ils étaient fortement alcoolisés, le jeune a décidé de se faire un nouveau tatouage. Ils ont ainsi utilisé du dentifrice et une aiguille faite de couteaux et fourchettes en plastique fondues. En ce qui concerne le tatouage, le jeune homme a choisi de se floquer son propre surnom. Où cela ? Sur sa mâchoire !

Depuis, on pouvait lire « Devast8 » sur toute la partie inférieure de son visage. Sauf qu’une fois l’effet de l’alcool dissipé, il a regretté son acte. Ce sentiment de regret s’est installé lorsqu’il est sorti de prison. En effet, il lui était difficile de trouver un emploi avec un tel tatouage sur la tête. Personne n’osait l’embaucher malgré ses talents et son expertise. Il faisait tout simplement peur aux gens. 

Il va devoir revenir en prison

Avec ses difficultés à se réinsérer dans le monde du travail, Mark Cropp ne pouvait pas se débarrasser de son tatouage. Il a alors eu l’idée de partager son histoire sur les réseaux sociaux pour trouver de l’aide. Cela n’est pas resté lettre morte puisque quelqu’un a bien voulu l’aider. Cette âme charitable n’est autre qu’un employé d’un salon de tatouage situé à Auckland.

Le geste de cet employé aurait pu changer la vie de Mark Cropp. Cependant, il ne pouvait pas rester dans les clous et rester loin de ses pratiques illégales. En 2019, alors qu’il avait 21 ans, le jeune homme avait de nouveau des problèmes avec la justice. Cette fois-ci, il était accusé d’avoir agressé une femme enceinte. Cela a mis sans nul doute mis un gros frein à ses espoirs de réinsertions.

Combien cela coûte de retirer un tatouage ?

Il est tout à fait possible de se faire retirer un tatouage. Cela se fait d’ailleurs assez rapidement puisqu’il ne faut que 5 à 30 minutes en général. Cette durée dépend de la zone à traiter ainsi que la technique utilisée. Sachez tout de même que l’opération est assez douloureuse. Cela explique d’ailleurs l’utilisation d’une crème anesthésiante.

Cette lotion s’applique en amont et réduit les sensations de douleurs. En ce qui concerne les tarifs, retirer un tatouage vous coûtera généralement entre 60 et 400 euros. Il faudrait néanmoins prévoir les frais de la consultation qui se fait en amont. Sachez également que cette opération n’est en principe pas couverte par la sécurité sociale.

Retirer un tatouage coûte plus cher que de le poser. Et cela laisse tout de même une cicatrice. Ainsi, nous vous conseillerons de  réfléchir à deux fois avant de vous tatouer quelque chose « d’exotique ».

tatouage
© Caters News Agency

À lire aussi :

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur