Insolite

Doubs : Une conductrice flashée 33 fois par un radar tronçon reçoit une amende très salée !


Le code de la route comporte de nombreux articles que les conducteurs ne comprennent pas toujours. C’est la raison pour laquelle certains d’entre eux reçoivent des PV sans forcément être conscients de l’infraction qu’ils avaient commise. Ce qui est justement le cas de cette jeune femme originaire de Besançon qui devra s’acquitter d’un montant total de 2500 euros d’amende à cause d’un radar tronçon.

Les radars sont des dispositifs utilisés par les autorités afin de calculer la vitesse exacte à laquelle roule les automobilistes sur une portion de route bien définie. Il en existe de nombreux modèles à l’instar des radars urbains et des radars tronçon.

Le radar tronçon est exceptionnel dans la mesure où il évalue la vitesse de votre véhicule sur une portion entre un point A et un point B. Ce qui peut être de l’ordre de quelques kilomètres. Les automobilistes piégés par ce type de dispositif ne sont en ce sens pas rares.

En effet, les conducteurs prennent généralement l’habitude de ralentir à la vue d’un radar avant d’appuyer de nouveau sur l’accélérateur. On comprend ainsi que Suzy Colombani se soit fait avoir à ce jeu sur la partie de route qu’elle empreinte tous les jours.

À lire aussi : Une Italienne flashée à 703km/h au volant de sa Ford Focus reçoit une amende très salée

Un radar tronçon qui met Suzy Colombiani dans l’embarras

Ce qui est insolite dans le cas de cette jeune femme originaire du Doubs, c’est qu’elle a été flashée 33 fois sur une période comprise entre le mois d’octobre 2020 et mars 2021. Pour ceux qui souhaitent éviter de vivre la même mésaventure, sachez que ce radar tronçon se trouve à la sortie sud de Besançon. Un homme prévenu en vaut deux, car avec son ignorance, Suzy est certaine de recevoir encore une pluie de contraventions dans les prochaines semaines.

Une somme conséquente qui risque de la ruiner si cela continue. Interrogée à ce sujet, la jeune femme déclare être totalement pour l’utilisation des radars. Ce qui la révolte pourtant, c’est que les contraventions aient mis autant de temps à lui être remises. Elle aurait de cette manière eu la possibilité de faire attention la prochaine fois.

Tronçon
Image d’illustration – ©depositphotos

La loi sur le paiement des contraventions est très claire et il est difficile de la contourner. Suzy Colombani n’aura en ce sens d’autre choix que de se résigner à son sort et ainsi payer ce qu’elle doit à l’administration. Cela ne l’empêche pas toutefois de livrer sa version des faits afin de s’expliquer.

Elle a ainsi déclaré qu’elle avait l’habitude de freiner avant le radar avant de reprendre de la vitesse et ralentir à nouveau avant un autre dispositif. Cette mésaventure embarrassante lui servira en tout cas de leçon pour la prochaine fois. Enfin, c’est ce qu’on espère, car il s’agit tout de même d’une coquette somme qui lui fera très vite comprendre la gravité de la situation.

radar
Image d’illustration – ©depositphotos

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur