Tranche de vie

Lisa se retrouve dans le coma après avoir fait de la chirurgie esthétique en Turquie

Des anesthésistes réanimateurs
Lisa a bien failli rester sur la table d'opération... Crédits : image d'illustration.
1 Partage

Lisa MacDonald rêvait d'avoir recours à la chirurgie esthétique. L'Anglaise a sauté le pas en septembre 2020, en se payant plusieurs opérations en Turquie. Sa soeur Sacha s'est jointe au voyage pour bénéficier elle aussi d'une intervention. Mais leur aventure a tourné au fiasco. Lisa a même dû être réanimée, chose qu'elle n'a apprise que plusieurs semaines après.

à découvrir

La Britannique de 47 ans avait opté pour un pack comprenant un lifting mammaire, la pose d’implants, une liposuccion, un vol aller-retour pour la Turquie et une semaine à l’hôtel. Une formule que la Britannique avait réservée sur Instagram. Au total, Lisa a déboursé la somme de 4300 livres sterling (5200 francs).

Lisa MacDonald doit finalement faire retirer ses implants

Lorsque les deux soeurs arrivent à la clinique Avrupamed, en Turquie, elles se rendent compte que quelque chose ne va pas. Leur lit semble « bricolé avec des morceaux de bois » et tout est en piteux état. Malgré ce fait, Lisa et Sacha sont décidées à se faire opérer. « Comme nous avions payé, nous nous sentions obligées d’aller au bout », confie la première au Sun.

Lorsqu’elle ressort du bloc opératoire, Lisa se sent extrêmement mal. Elle vomit et a du mal à respirer. Pourtant, le personnel soignant ne lui propose aucun anti-douleur.

Les deux soeurs regagnent finalement l’Angleterre, mais l’histoire est loin d’être terminée. Trois semaines après son retour, Lisa s’écroule par terre. Elle se trouve à son domicile et doit être emmenée aux urgences. Sur place, les médecins se rendent compte qu’elle a développé une grave septicémie. La Britannique doit procéder au retrait de ses implants.

Ses côtes ont été cassées « lors de compressions thoraciques »

Lisa est effondrée, mais le pire est à venir : les médecins lui annoncent qu’elle a probablement été réanimée lors de son séjour en Turquie. Une découverte faite lorsque les chirurgiens retirent ses implants. Ils découvrent alors plusieurs côtes fracturées. Les chirurgiens estiment que les os de Lisa ont été cassés « lors de compressions thoraciques ».

L’Anglaise demande des explications à la clinique turque. On lui répond qu’elle a en effet dû être réanimée lors de son passage sur la table d’opération. Pendant 45 minutes, Lisa MacDonald est demeurée inconsciente, tandis que le personne soignant s’acharnait sur ses côtes. « Il est difficile de croire que personne ne me l’a dit », s’indigne la quadragénaire.

La Turquie est réputée pour ses nombreuses cliniques de chirurgie esthétique. Chaque année, près de 1,1 million de voyageurs viennent y subir diverses opérations. Un tourisme médical qui rapporte au pays près de 3 milliards de dollars annuels.


Signaler une erreur