Tranche de vie

Les internautes lui disent qu’elle est « trop moche » : elle se venge en publiant des selfies pendant un an

Melissa Blake en selfie.
La journaliste n'a pas hésité à dévoiler des selfies pendant un an. Source : Twitter Melissa Blake.
2 Partages

Melissa Blake est une journaliste américaine très suivie sur les réseaux sociaux. Après avoir été la cible des haters à cause de son physique, elle a décidé de répliquer d'une manière particulière : en publiant des photos d'elle en gros plan.

à découvrir

Melissa Blake souffre d’une maladie rare appelée le syndrome de Freeman-Sheldon. Une pathologie qui lui déforme le visage et qui lui vaut d’être régulièrement critiquée pour son physique.

Au lieu de se cacher, la journaliste américaine a décidé de se mettre en avant. Une manière pour elle de répondre aux nombreux internautes qui n’hésitent pas à la comparer à un « blobfish ».

Tout a commencé quand elle a critiqué Donald Trump

Melissa Blake, 39 ans, est devenue populaire en lançant son blog « So about what I said« . Un blog dans lequel elle livre ses opinions personnelles et politiques. La journaliste est également reconnue pour ses articles publiés régulièrement dans le New York Times ou Cosmopolitan.

Un succès qui lui vaut également d’être suivie par plus de 100 000 abonnés sur Twitter, où elle est très active.

En septembre 2019, la jeune femme s’est montrée particulièrement critique envers Donald Trump. De nombreux internautes n’ont alors pas apprécié sa prise de position et le lui ont fait savoir. Mais au lieu de débattre avec des arguments politiques, ils ont été nombreux à se moquer de son physique.

Certains haters ont même comparé le visage de Melissa Blake à celui d’un poisson abyssal nommé Blobfish. D’autres lui ont carrément fait remarquer qu’elle était bien trop laide pour pouvoir se prendre en selfie. Des remarques inadaptées, auxquelles la journaliste a décidé de répondre de manière percutante.

Melissa Blake, enfant.
Melissa, lorsqu’elle était enfant. Source : Twitter Melissa Blake.

Melissa Blake partage des selfies de son visage pendant 365 jours

« Durant le dernier round des trolls, des gens ont dit que mes selfies devraient être bannis d’internet parce que je suis trop moche. Je voulais juste leur rendre hommage avec ces trois selfies… », a commencé par déclarer Melissa Blake, il y a un an. A ce moment précis, la jeune femme était bien décidée à ne pas se laisser intimider par ses détracteurs.

Après avoir publié trois premiers selfies pour narguer ses haters, Melissa Blake a continué… toute l’année !

« Je suppose que c’est devenu une sorte de rituel, qui m’a apporté confort et bonheur, sans compter qu’il m’a appris beaucoup de choses »,

a expliqué la journaliste dans un essai pour le média Refinery29.

Tout au long de cette année, Melissa Blake a partagé avec les internautes des selfies tantôt sérieux, tantôt ludiques. La jeune femme est devenue une grande source d’inspiration pour beaucoup. En défiant ses « trolls » sur les réseaux sociaux, la journaliste a également écrit sa propre histoire : celle d’une jeune femme courageuse et déterminée.

Melissa Blake
Source : Twitter Melissa Blake.
Melissa Blake
Source : Twitter Melissa Blake.
Melissa Blake
Source : Twitter Melissa Blake.

Signaler une erreur


Ailleurs sur le web