Tranche de vie

Ce petit garçon attaqué par deux rottweilers est traité de « monstre » à l’école : sa mère dénonce son harcèlement

Ryder avec sa maman.
Dans l'attaque, le jeune garçon a perdu la totalité de sa joue gauche. Source : Facebook Brittany Nicole.

Le petit Ryder, attaqué au visage par deux chiens lorsqu'il avait 21 mois, est harcelé à l'école et moqué dans la rue en raison de son physique.

Brittany, 31 ans, est désemparée. L’un de ses fils, Ryder, est victime de harcèlement dans la cour de récréation.

Ryder avait été attaqué au visage par deux chiens lorsqu’il avait un an et demi. Surnommé le « monstre » en raison de son visage défiguré, l’enfant de cinq ans en est très affecté.

Aujourd’hui, la mère de famille américaine souhaite sensibiliser l’opinion publique au sujet du harcèlement à l’école.

À lire aussi : Traitée de "monstre" à l'école, Justine prend sa revanche

Ryder, défiguré après avoir été mordu au visage par deux rottweilers lorsqu’il avait 21 mois

Alors qu’il n’avait pas encore deux ans, le jeune Ryder, qui habite à Granite Falls, en Caroline du Nord, a été victime d’une attaque terrible. Deux chiens de race rottweiler appartenant à des amis de la famille se sont jetés sur lui, le mordant au visage.

Traumatisé, le jeune garçon a perdu la totalité de sa joue gauche dans l’accident, ainsi que le bas de sa paupière et 75 % de sa lèvre. Ryder, opéré en urgence, a également eu les dents écrasées, une perforation au poumon droit et une fracture du bras.

Ryder aux côtés de son frère.
Dans l’attaque, Ryder, ici avec son frère, a perdu la totalité de sa joue gauche. Source : Facebook Brittany Nicole.

Au total, l’enfant a dû subir une cinquantaine d’opérations pour reconstruire son visage. Malgré ces interventions de chirurgie esthétique, Ryder demeure défiguré à vie.

Suite à cet accident dramatique, les médecins avaient prévenu les parents de Ryder : ils devaient se préparer au pire. Mais le jeune garçon, combatif, a déjoué les pronostics en reprenant rapidement le cours normal de sa vie.

Son attaque, qui a eu lieu en 2015, avait à l’époque émue l’opinion publique. Une cagnotte avait été lancée sur GoFundMe afin de récolter l’argent nécessaire aux multiples opérations du petit garçon.

Le petit Ryder, avant et après avoir été attaqué par des chiens.
Le jeune Ryder, avant et après son attaque par deux rottweilers. Source : GoFoundMe.

Aujourd’hui, sa mère Brittany prend la parole dans les médias pour dénoncer le harcèlement dont est victime son fils, dans la cour de récréation.

Ryder, 5 ans, défiguré à vie par des chiens, est harcelé à l’école en raison de son physique

La mère de Ryder s’est récemment confiée au journal DailyMail. Désemparée, elle raconte comment son enfant est montré du doigt dans la rue et la cour de son école.

« Quand on va au parc, il y a un enfant qui le montre du doigt et crie « monstre » avant de s’enfuir. L’autre jour, alors qu’il faisait des courses, quelqu’un lui a crié « beurk » »,

déplore la jeune femme.

« C’est dur et ça me brise le cœur en tant que parent qu’après tout ce qu’il a vécu, les gens ne soient pas toujours gentils pour quelque chose auquel il ne peut remédier », explique Brittany.

Ryder, jouant.
En raison de son physique, Ryder est moqué dans la rue et à l’école. Source : Facebook Brittany Nicole.

La mère de famille est d’autant plus inquiète, que Ryder doit intégrer la classe de CP en septembre prochain. « Il ne sera plus jamais le même et nous sommes confrontés à de nombreux obstacles », fait-elle savoir.

« J’essaie de mieux gérer la situation pour qu’elle ne l’affecte pas trop. Je lui dis tous les jours qu’il est beau, que la différence est belle et que c’est normal d’être différent », rapporte Brittany, avant de confier :

« Je le rassure autant que possible, mais je suis absolument terrifiée à l’idée qu’il aille à l’école. Il y aura toujours quelques enfants qui ne seront pas gentils ».

Signaler une erreur