Tranche de vie

A 23 ans, elle rêve de devenir mannequin malgré sa jambe de 45 kilos, les internautes lui conseillent de l’amputer


Née avec une déformation de la jambe gauche, cette jeune femme de 23 ans ambitionne de devenir mannequin. Malgré les vagues de moqueries et de critiques depuis son enfance, elle a en effet appris à accepter ses différences et à s’aimer telle qu’elle est.

Alors que bon nombre de personnes se plient aux diktats de l’apparence et de la beauté, d’autres mettent un point d’honneur à bousculer les codes. Les mannequins grande taille à l’instar d’Ashley Graham en sont de parfaits exemples. Elles ne souhaitent en aucun cas se conformer à des règles sociales dépassées.

Malheureusement, ces gens qualifiés par la société actuelle de marginaux continuent de subir les critiques de toutes parts. C’est justement le cas de Mahogany Geter, installée à Knoxville (Tennessee) aux États-Unis. Née avec un lymphœdème congénital primaire, cette jeune Américaine a fait l’objet de moqueries depuis son enfance.

Victime de harcèlement scolaire, Mahogany Geter avait un moment donné perdu confiance en elle. Selon les informations relayées par Daily Mail, elle pensait que Dieu l’avait maudit. Mal dans sa peau, elle se sentait toujours à l’écart partout où elle allait. Heureusement, elle avait réussi à remonter la pente, à s’accepter et à s’affirmer grâce à sa volonté et à sa force de caractère.

Mahogany Geter - jambe - Handicap
©instagram/ @model.mahoganyyg

À lire aussi : La belle gamelle de Maëva Coucke au concours Miss Univers : « J’ai vécu la pire hantise d’une Miss »

Mahogany Geter a appris à accepter ce lourd fardeau physique

De toute évidence, la vie n’a pas fait de cadeau à cette jeune Américaine. Dès sa naissance, les médecins ont constaté que sa jambe gauche présentait une anomalie. A titre d’information, il s’agit d’une maladie qui provoque une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus interstitiels. Au quotidien, ce handicap physique est facilement remarquable. En ce sens, elle subissait les critiques à longueur de journée.

Tout porte à croire que Mahogany Geter était la souffre-douleur du collège. L’une de ses camarades lui avait notamment dit que sa jambe ressemblait à « un rouleau de jambon ». Malheureusement, le monde peut parfois être cruel. Inévitablement, elle se sentait mal dans sa peau à cause de ces affreuses remarques.

« Enfant, je ne me suis jamais sentie jolie, j’avais tendance à penser que Dieu m’avait maudit. Je me sentais moche, comme un monstre et j’ai pleuré en cachette tellement de fois »

A sa naissance, sa mère s’est beaucoup inquiétée de son sort. Aînée de trois sœurs, celle qui ambitionne de percer dans le mannequinat n’a cependant pas été délaissée par sa famille. Bien au contraire, elle a toujours pu compter sur le soutien indéfectible des membres de sa tribu. C’est l’une des raisons pour lesquelles elle a appris à accepter ses différences.

Mahogany Geter - mannequin
©instagram/ @model.mahoganyyg

« (…) j’ai décidé qu’on m’avait donné cette condition parce que je suis émotionnellement forte et que je peux la gérer »

Très active sur les réseaux sociaux, Mahogany Geter s’adonne régulièrement à des séances de shooting. Devenue une influenceuse, elle montre son handicap physique pour encourager les autres se trouvant dans la même situation à se débarrasser de leurs complexes.  Actuellement, sa jambe gauche pèse 45 kilos. De ce fait, elle affiche 136 kilos sur la balance. Quoi qu’il en soit, elle aspire à être mannequin.

« Je crois maintenant que je suis belle à l’intérieur comme à l’extérieur. Je suis fier de ce que mon corps peut faire »

Une belle leçon de vie

Nul doute que Mahogany Geter croit dur comme fer à sa bonne étoile. Néanmoins, la jeune femme garde les pieds sur terre et se soucie au plus haut point de son état de santé. En ce sens, elle a toujours recours à une physiothérapie et des massages de drainage lymphatique. A cause de sa maladie, elle ne consomme pas d’alcool et doit éviter le sel. En revanche, elle boit beaucoup d’eau.

Bien que l’influenceuse se soit débarrassée de son complexe, elle n’est toujours pas à l’abri des critiques. Sur son compte Instagram, la jeune Américaine poste régulièrement des clichés d’elle. De ce fait, certains internautes qui ne comprennent pas sa démarche ou souhaitent juste la blesser lui disent de se faire amputer sa jambe. Bien entendu, il s’agit de vaines tentatives. La raison ? Elle a réalisé à quel point elle est belle en apparence, mais aussi en tant que personne.

Signaler une erreur