fbpx
Télé

TPMP : « On touche le fond », les téléspectateurs choqués par les 2 nouvelles chroniqueuses

hanouna tpmp (2)
© C8

Le 9 janvier 2023, « TPMP » accueillait deux nouvelles recrues. Les internautes n’ont pas manqué de réagir face à cela. On fait le point.

« Touche pas à mon poste » essaie de se renouveler. Après deux semaines de vacances, Cyril Hanouna ne revient pas sur le plateau de « TPMP » avec les mains vides. À peine revenu, le trublion de C8 a déjà irrité bon nombre d’internautes. Vous n’avez sûrement pas raté la métamorphose de Samy Naceri ou les discours de Gilles Verdez sur les péd*crim*nels. Quelque chose nous dit que cette année va être mouvementée sur « TPMP » !

Véronique Genest et Amel dans « TPMP »

Le 9 janvier 2023, Cyril Hanouna a tenu à commencer la semaine en annonçant une « grande nouvelle ». Il s’agit de l’intégration de deux nouvelles chroniqueuses au sein de l’équipe de « TPMP ». La première est Véronique Genest.

Cette dernière est une actrice et animatrice de télévision bien connue du grand public. Vous l’avez sûrement vue dans des films ou des séries télévisées. La ravissante rousse a commencé sa carrière sur les podiums en tant que mannequin. Elle est passée sur les planches à partir des années 1980. Plus récemment, elle a connu un grand succès dans son rôle dans la série culte « Julie Lescaut ». La seconde personne s’appelle Amel. Il s’agit d’une mère de famille venue alerter sur l’état déplorable du lycée fréquenté par son fils. 

À lire aussi : Sept à Huit : les téléspectateurs choqués par la séquence d’un homme qui dort dans sa voiture

« TPMP » : un casting étonnant pour 2023

Le choix de la production en a étonné plus d’un parce que l’actrice a de nombreuses fois critiqué « TPMP ». 

« Ils sont tellement agressifs, tellement monolithiques (…) Je suis trop chère pour TPMP (…) Ils ont qu’à me payer », avait-elle confié dans « Chez Jordan ».

Véronique Genest avait aussi fortement critiqué Matthieu Delormeau. Et ce, au point de le surnommer « marionnette d’Hanouna ce g*y ». Cela a donné une idée à Cyril Hanouna. L’animateur a alors confronté la comédienne et son chroniqueur.

« J’ai un problème avec vous, car je ne vous trouve pas forcément brillant », lui lança la comédienne.

Sur le plateau de « TPMP », Matthieu Delormeau n’était pas le seul à s’étonner de la situation. Les deux nouvelles recrues ne semblaient pas vraiment être les bienvenues.

La réaction de la Toile ne se fait pas attendre

En voyant arriver Véronique Genest sur « TPMP », les internautes ont vite fait de se rappeler certains de ses propos. En effet, il lui arrivait de proférer un discours pouvant être perçu comme à la limite du politiquement correct.

« Phobie veut dire peur. Donc oui, peut-être oui, probablement, je suis islamoph*be comme beaucoup de Français. J’ai peur de l’islam comme on a peur d’une chose que l’on ne connaît pas », déclarait Véronique Genest. 

D’un autre côté, il y a ceux qui voyaient mal une émission de télévision accorder une place à Amel, une femme voilée. Et ce, même si le port du voile est parfaitement légal en France.  Certains se demandent même si la présence d’Amel est une caution pour la production. Cela leur permettrait de donner une tribune à l’interprète de Julie Lescaut. Celle-ci étant présumée extrémiste par de nombreux internautes.

« Hanouna qui nous fout une voilée et une islamophobe sur le plateau. À mon avis, il recherche sa séquence clash du début d’année », « On touche le fond Véronique Genest chroniqueuse! », « J’allume la tv et je tombe sur #TPMP avec dans les chroniqueurs Véronique Genest la grosse facho et une fille qui porte le voile », « il est malin il a ramené Amel comme caution pour justifier la présence de Véronique Genest », peut-on lire sur Twitter.

En tout cas, l’arrivée de ces chroniqueuses ne cesse de faire parler. Combien de temps resteront-elles ? Ce changement va-t-il augmenter l’intérêt des Français pour cette émission ? Seul le temps nous le dira.

À lire aussi : « Les squatteurs sont protégés » : les internautes choqués par un reportage de Zone Interdite

Au sujet de l'auteur : Lenanto Edmonston

Être rédacteur n'est pas qu'une profession, mais une réelle passion. C'est dans un style simple et sympathique que je vous informe sur l'actualité et bien d'autres thématiques...