Télé

Sept à huit : un couple gagne plus de 4000 euros et se plaint de ne pas avoir assez d’argent pour payer les fournitures scolaires


Un couple mis en avant dans un nouveau numéro de Sept à huit consacré à la rentrée scolaire a totalement choqué les téléspectateurs de TF1. On vous dit tout !

C’est la fin de l’été. Les élèves vont ainsi retourner sur les bancs de l’école. C’est un fait indéniable, la rentrée scolaire pèse lourd sur le budget des parents. Les effets économiques de la crise sanitaire n’arrangent d’ailleurs pas la situation. Ajoutez à cela, l’augmentation des prix et l’inflation provoquées par le conflit en Ukraine. En ce sens, le pouvoir d’achat des ménages, mis à rude épreuve, est dans toutes les discussions en France.

Harry Roselmack et son équipe se sont de ce fait penchés sur ce sujet brûlant de l’actualité. Dans un nouveau numéro de Sept à huit, le présentateur de TF1 a donc proposé une immersion dans le quotidien d’une famille. Certains détails ont particulièrement choqué les téléspectateurs.

Sept à huit : les téléspectateurs scandalisés par ce couple qui gagne 4200 euros et qui explique ne pas avoir assez d’argent pour les fournitures scolaires
©TF1

À lire aussi : Sept à Huit : combien gagne une voyante en France ? Les téléspectateurs n’en reviennent pas

Le couple gagne plus de 4 000 euros chaque mois

« Rentrée, comment payer moins cher ? », le reportage de Sept à huit du 28 août dernier, a apporté quelques éléments de réponses à cette question. Malgré les difficultés auxquelles elles font face depuis l’invasion russe en Ukraine, certaines enseignes tentent de limiter l’inflation. De leurs côtés, les parents recherchent activement les bons plans en cette veille de rentrée. Les journalistes de l’émission ont ainsi suivi Erika en train de faire les courses avec ses trois enfants.

En période d’inflation, la mère de famille s’était fixée un budget de 200 euros par enfant. Elle ne devait ainsi pas dépasser les 600€ pour ses trois enfants. Sauf qu’elle s’était laissée séduire par certaines promotions sur les stylos et d’autres accessoires. La note est vite salée ! Face caméra, Erika avait expliqué dans la foulée que sa famille n’était pas éligible à une aide du gouvernement. Il s’agit de l’allocation de rentrée scolaire destinées à trois millions de ménages les plus modestes.

La note est vite salée
La note est vite salée – ©TF1

Jusque-là, rien de bien choquant, mais une fois arrivée chez elle, Erika a fait une révélation de taille. Tout d’abord, elle a précisé que sa famille a subi de plein fouet l’inflation. Cependant, les parents de trois enfants gagnent tous les deux 4200 euros net chaque mois. Elle occupe le poste de responsable marketing dans une PME. Quant à son mari, il dirige un établissement de restauration rapide. « Et pourtant leur compte en banque a plongé dans le rouge à plusieurs reprises cette année », ajoute la voix-off de l’émission de TF1.  

Les twittos réagissent au reportage de Sept à huit

Cette année, Erika et son mari ont été contraints de réduire les dépenses. Elle a même demandé à ses enfants de réutiliser les affaires de l’année dernière. Sans surprise, le couple a fait l’objet de critiques sur Twitter. Beaucoup n’arrivent pas à comprendre pourquoi ils ont du mal à joindre les deux bouts avec 4200 euros net chaque mois. Par ailleurs, bon nombre d’internautes estiment que l’équipe de Harry Roselmack aurait dû choisir une famille qui gagnerait moins. Toutefois, une poignée de téléspectateurs ont évoqué les difficultés financières de la classe moyenne.

La famille provoque l'indignation
La famille provoque l’indignation
Le reportage de Sept à huit ne fait pas l'unanimité
Le reportage de Sept à huit ne fait pas l’unanimité – ©twitter /@Marieban24
Les difficultés financières de la classe moyenne en France
Les difficultés financières de la classe moyenne en France

Signaler une erreur