Show Télé

Les ébats dans Loft Story : « Ils le faisaient n’importe où », assure Benjamin Castaldi

Benjamin Castaldi
En marge de la grande soirée consacrée aux 20 ans de Loft Story, Benjamin Castaldi a fait quelques révélations. Crédits : capture d'écran C8.

La première saison de Loft Story s'est déroulée il y a 20 ans déjà ! A l'occasion de cet anniversaire, Benjamin Castaldi a fait des déclarations qui ne sont pas passées inaperçues. Ce jeudi 8 avril dans TPMP, le présentateur a assuré que les candidats se livraient à des ébats un peu partout...

20 ans après leur participation à la première saison de Loft Story, plusieurs candidats s’apprêtaient à se réunir sur le plateau de C8, ce jeudi 8 avril. A leurs côtés, Benjamin Castaldi, le présentateur du programme de télé-réalité phare de M6. Avant d’animer cette grande soirée tant attendue par les fans, celui qui officie désormais comme chroniqueur dans TPMP a fait quelques confidences sur les coulisses de Loft Story.

Des rapports sans aucune gêne

Sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste jeudi dernier, Benjamin Castaldi semblait particulièrement impatient de célébrer les 20 ans du Loft. L’occasion pour ses collègues et Cyril Hanouna de l’interroger sur le programme qui a véritablement lancé la télé-réalité en France. Un extrait dévoilant l’une des candidates de la saison 3 sans ses habits est alors projeté, de quoi choquer les chroniqueurs.

Il est vrai que la diffusion d’une telle scène à « une heure où des enfants pouvaient regarder », souligne Cyril Hanouna, a de quoi surprendre. Mais à l’époque, les moeurs étaient visiblement bien plus libérées, comme l’explique Benjamin Castaldi. D’ailleurs, les candidats de la première saison ne se gênaient pas pour avoir des rapports quand bon leur semblait.

Des candidats qui ne se cachaient même pas ?

Si la production a ensuite arrêté de mettre des caméras dans les douches, explique le présentateur, plusieurs candidats se sont fait filmer en plein ébat. Une scène en particulier a marqué tous les esprits : celle de Loana et Jean-Edouard dans la piscine. « Ils le faisaient n’importe où ! », se souvient Benjamin Castaldi, qui assure que certains se cachaient dans les toilettes pour ne pas être filmés.

Par la suite, rapporte Géraldine Maillet, les participants auraient compris que la production ne pouvait pas diffuser des scènes où ils ne portaient pas de vêtements. Ils auraient donc fait exprès d’avoir des rapports sans aucun habit, afin que ceux-ci ne soient pas montrés à la télévision. Des confidences étonnantes, qui ne sont pas les seules faites par le présentateur au sujet du Loft.

Loana et Jean-Edouard dans la piscine du loft
Lors de la première saison de Loft Story, Loana et Jean-Edouard se sont rapprochés dans la piscine. Crédits : M6.

Un salaire décevant pour Benjamin Castaldi ?

Vendredi 2 avril, Benjamin Castaldi accordait une interview à nos confrères de Closer. L’occasion d’évoquer un sujet tabou pour beaucoup de présentateurs : sa rémunération. Visiblement, à l’époque de Loft Story, celle-ci n’était pas à la hauteur de la popularité de l’émission. « C’était que dalle », assure le chroniqueur avant de préciser avoir « gagné l’équivalent de 45.000 euros » pour le premier Loft.

A titre de comparaison, Benjamin Castaldi assure avoir gagné la même somme pour chaque prime time sur TF1. Le petit-fils de Simone Signoret est tout de même reconnaissant d’avoir pu présenter ce programme de télé-réalité qui lui a permis de gagner considérablement en popularité. « C’est comme si j’avais gagné dix ans de télévision », conclut-il.

Signaler une erreur