Télé

« Je demande pardon » : le post de Stéphane Plaza qui fait réagir la toile !

stephane plaza (1)
Capture d'écran

De quoi parlait Stéphane Plaza lorsqu'il a demandé pardon sur sa page Instagram ? Y a-t-il un rapport avec l'enquête de Mediapart ?

Vous en avez sûrement entendu parler, Mediapart a fait des révélations troublantes sur Stéphane Plaza. Selon ses journalistes, il aurait violenté plusieurs de ses ex-compagnes. En parallèle, l’animateur vient tout juste de publier un post dans lequel il demande pardon. Ces excuses publiques ont-elles un rapport avec les accusations qui portent sur l’agent immobilier préféré des Français ?

Mediapart a fait des révélations fracassantes sur l’agent immobilier préféré des Français

C’est une véritable enquête que Mediapart a mené sur Stéphane Plaza. Et ce qu’elle révèle a beaucoup surpris les fans de l’animateur phare de M6. Car d’après les journalistes, trois de ses ex-compagnes l’accusent de les avoir agressées. Elles évoquent à la fois des violences psychologiques et physiques.

Le média a rapporté que l’une d’elles affirme avoir été mordue à la cuisse par Stéphane Plaza. Une autre a parlé d’une blessure à la main attestée par des analyses médicales. Plus précisément, les médecins ont diagnostiqué une fracture et un arrachement osseux.

Et toujours selon Mediapart, le présentateur de « Recherche appartement ou maison » aurait admis sa responsabilité dans cette affaire. Et ce, dans le cadre d’un échange de messages d’ores et déjà authentifié par les journalistes d’investigation.

Stéphane Plaza a évoqué sa dyspraxie et ses conséquences sur les réseaux sociaux

Ce qui est surprenant, c’est que juste avant que cette affaire ne soit dévoilée par Mediapart, l’intéressé a publié une post inattendu sur sa story Instagram. Et dans cette publication, il évoque sa dyspraxie. Il s’agit d’un trouble qui entraîne une incapacité à effectuer certains gestes.

Ainsi, Stéphane Plaza explique à ses abonnés que cette pathologie entraîne toutes ses maladresses. Il arrive même qu’elle lui cause des blessures ou pire, qu’elle l’amène à blesser des personnes de son entourage.

Dans la vidéo qui accompagne ce post Instagram, on découvre la raison pour laquelle un des épisodes de « Maison à vendre » a vu son tournage interrompu. En fait, Stéphane Plaza a fait une chute dans la maison en question. Sa blessure au pied a mobilisé l’intervention des pompiers qui ont décidé de l’emmener à l’hôpital.

Des excuses publiées juste avant les révélations portant sur les accusations de violences

Avec ces images, l’animateur en profite pour expliquer qu’il ne contrôle pas ses mouvements. « Je ne contrôle pas mes mouvements et tête en l’air que je suis, j’oublie parfois que j’ai ce problème, à mes risques et périls ! Un de mes cameramen en a fait les frais lors d’une séquence où je jouais au jeu du Molky. » a-t-il confié avant d’admettre qu’il a aussi blessé une camarade de tournage, à la main.

Après ces confessions, Stéphane Plaza a précisé que ses proches sont bien conscients de sa maladresse. Ajoutant que son entourage lui pardonne toujours, il a présenté ses excuses : « Je demande pardon à mon corps et pardon à vous ».

Enfin, pour achever son récit, le meilleur ami de Karine Le Marchand a dévoilé une citation : « Possible ou impossible, le pardon nous tourne vers le passé. Il y aussi de l’à-venir dans le pardon ». Après les révélations de Mediapart, on peut se demander ce que représentent ces mots pour l’animateur…

Au sujet de l'auteur : Julie Boutillier

Passionnée d'information, Julie Boutillier met en lumière les faits marquants. Sa plume élégante fait d'elle une rédactrice incontournable.

Suivez-nous sur Google News Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.