Conso

Lidl : des produits à 1 euro pour éviter le gaspillage alimentaire


Pour palier au gaspillage alimentaire, Lidl multiplie les promotions en Belgique. La grève des employés a freiné le réapprovisionnement des rayons de produits bientôt périmés.

On parle de :

Le prix de plusieurs produits alimentaires dont la date limite de consommation approche fait l’objet d’une réduction folle dans les supermarchés Lidl en Belgique. Une bonne nouvelle pour les habitués de l’enseigne qui a dû affronter la grève du personnel pendant plusieurs jours. À titre de rappel, le 13 octobre dernier, bon nombre d’employés se sont manifestés contre la pression subie à cause de la charge de travail. Ainsi, une semaine plus tard, un magasin sur deux est resté inactif.

Quoi qu’il en soit, le roi du discount d’origine allemande compte poursuivre ses efforts dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Il précise d’ailleurs sur son site officiel belge que les distributeurs sont responsables de ce fléau mondial, à hauteur de 4 à 6 %.

À lire aussi : Lidl fait un gros coup pour Noël avec des produits que tout le monde s'arrache déjà !

Un panier rempli de viande à moins de 6 euros

La chaîne de distribution présente en Belgique écoule certaines denrées alimentaires à petit prix, surtout lorsqu’elles risquent de se périmer rapidement. Elle vend par exemple les salades composées et les produits laitiers qui doivent être consommés au jour le jour à 0,20 euro. Il en est de même pour les pâtisseries et les viandes, à un prix de 0,50 euro.

lidl hln
© Twitter/ @HLN_BE

Quant aux paquets de fruits et légumes, tout comme les produits secs au packaging légèrement abîmé, le prix est évalué à 1 euro. C’est justement le coût maximal des aliments périssables proposés par Lidl, qui espère que les consommateurs les achètent en masse.

Le 22 octobre dernier, le journal belge Sudinfo a relayé les propos d’un client satisfait de ses courses : « J’ai acheté 4 kg de super moules, 1 kg de lanières de dinde, 1 kg de viande pita, 1 kg de poulet émincé, 1 kg de gyros, 2 médaillons de porc et des filets de hareng », a-t-il affirmé. Son panier rempli ne lui a coûté que 5,70 euros.

Lidl lutte contre le gaspillage alimentaire depuis 2020

D’ici 2025, le spécialiste des prix cassés souhaite diminuer la quantité de déchets alimentaires de moitié. Cette stratégie s’inscrit dans la politique de lutte contre le gaspillage alimentaire, avec une initiative concrète instaurée en février 2020. D’ailleurs, les clients belges bénéficient d’une remise de 30 % sur les produits bientôt périmés. Il n’empêche qu’ils restent propres à la consommation, du fait de leur excellente qualité.

Les Banques Alimentaires qui ont conclu un partenariat avec Lidl distribueront les invendus aux ménages vulnérables. Ce qui ne pourra plus être mangé sera transformé en biogaz. L’entreprise de distribution rappelle sur son site qu’en 2018, les déchets organiques ont permis de répondre aux besoins de près de 1 100 foyers en énergie.

banque alimentaire
Image d’illustration

En guise de rappel, 1,4 milliard de tonnes de nourriture sont jetées chaque année, à l’échelle mondiale. C’est ce que mentionne le gouvernement flamand sur l’un de ses sites web.

Il reste à savoir si la politique adoptée par l’enseigne allemande lui permettra de renflouer ses caisses suite à la grève des employés. En tout cas, la direction a déjà trouvé un consensus avec les syndicats le 18 octobre dernier, selon le magazine mensuel Capital.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur