fbpx
Cinéma

« Si Kate Winslet avait perdu quelques kilos, le Titanic n’aurait jamais coulé »: L’actrice victime de grossophobie !

Kate Winslet dans Titanic
Kate Winslet dans Titanic

L’actrice de Titanic, Kate Winslet, a accordé une entrevue à nos confrères de The Sunday Time lors de laquelle elle a expliqué avoir été victime de grossophobie.

Qui ne se souvient pas du film de l’année 1997, Titanic, et de ses deux têtes d’affiche, Leonardo DiCaprio et Kate Winslet. Si le premier était déjà célèbre, la seconde, elle, accède au succès grâce à ce film. Kate Winslet, qui n’avait que 22 ans seulement à l’époque, a du essuyer de nombreuses critiques notamment à cause du regard du public. En effet son physique était au centre de l’attention en plus d’être victime de remarques grossophobes. C’est en tout cas ce que la star de Titanic a laissé entendre lors d’une interview qu’elle a accordée au journal britannique The Sunday Time le 3 décembre 2022.

Kate Winslet victime de remarques grossophobes

En 1997, Kate Winslet et Leonardo Di Caprio s’illustraient dans le film culte de James Cameron, Titanic. Un chef d’oeuvre du 7ème art, qui a propulsé la carrière de Kate Winslet alors âgée de 22 ans.

Bien qu’elle soit aujourd’hui l’une des actrices les plus aimées d’Hollywood, Kate Winslet n’a pas oublié ses problèmes de jeunesse et la façon dont son poids a suscité de nombreuses moqueries et critiques. Alors qu’à l’école déjà certains camarades la surnommaient « tas de graisse« , cette grossophobie a continué après la sortie du film de James Cameron.

En effet, après la sortie de Titanic, l’attention médiatique autour de son corps a été troublante, autant que dans sa jeunesse.

Répondant à une interview du journal The Sunday Times le 3 décembre, Kate Winslet a ainsi montré l’autre côté du monde du cinéma. Une industrie qui peut parfois accabler les jeunes esprits mais qui, selon l’actrice, est heureusement en train de changer.

En effet, l’actrice de 47 ans a, encore une fois, révélé que sa confiance en elle et sa tranquillité d’esprit en avaient pris un coup lorsque son poids avait été durement critiqué suite à la sortie de Titanic en salles… Très cruel pour cette jeune fille à peine au début de la vingtaine !

À lire aussi : Amel Bent victime de grossophobie : les propos honteux d’un réalisateur révélés par Matthieu Delormeau

« Je me suis sentie très seule« 

Lorsque le journal The Guardian lui avait demandé en 2021 si des remarques sur son poids avaient eu un impact sur elle au fil des ans, Kate Winslet avait révélé : « Oui, ils ont bl*ssé mon estime de moi. Je ne voulais pas aller à Hollywood parce que je me souviens avoir pensé… ‘Mon Dieu. c’est ce qu’on me dit en Angleterre, que va-t-il se passer quand j’y serai’ ? Cela a altéré ma vision de ce qui était beau. Je me suis sentie très seule. Pour la simple raison que rien ne peut vraiment vous préparer à cela.« 

L’actrice oscarisée a également déclaré à The Guardian qu’elle avait trouvé des articles écrits sur elle, datant des années 1990, qui l’ont laissée sous le choc, à tel point qu’elle les a trouvés « presque risibles ». « C’était presque risible à quel point les journalistes de tabloïds étaient choquants, critiques et cruels envers moi. J’étais encore en train de comprendre qui diable j’étais ! Ils commentaient ma taille et estimaient ce que je pesais. Aussi, ils imprimaient le soi-disant régime que je suivais. C’était critique, horrible et tellement bouleversant à lire« , a-t-elle poursuivi.

Ainsi, ce samedi 3 décembre, répondant aux questions du Sunday Time, Kate Winslet a évoqué ses premiers pas en tant qu’actrice, alors qu’elle était étudiante de théâtre. À l’époque, ses professeurs lui demandaient de se concentrer sur des rôles de « fille grosse« . Aujourd’hui, alors qu’elle est une actrice primée qui a pu jouer des rôles importants, elle revient sur directeurs de casting qui contactaient son agent et lui demandaient : « Comment va son poids ?« .

« Si Kate Winslet avait perdu quelques kilos, le Titanic n’aurait jamais coulé ».

En septembre 2021, elle révélait, lors d’une interview accordée au New York Times, qu’elle avait refusé qu’on coupe une partie de son corps à l’image dans Mare of Easttown. Notamment lorsque le réalisateur lui a suggéré que l’on coupe son « gros morceau de ventre » visible dans une scène de s*xe… La réponse de Kate Winslet avait été : « N’essaye même pas !« .

Kate Winslet se souvient aussi avoir été victime d’affreuses blagues concernant son poids de la part de célèbres animatrices américaines. Par exemple, Joan Rivers, connue pour son humour controversé avait honteusement déclaré « Si Kate Winslet avait perdu quelques kilos, le Titanic n’aurait jamais coulé ».

Mais en observant aujourd’hui sa fille Mia Threapleton, 22 ans, Kate Winslet a de l’espoir. La jeune fille appartient à une « génération qui a la capacité de parler en son nom » et de dénoncer ce genre de vi*lence. Kate Winslet explique au Sunday Time être heureuse  que « les choses soient en train de changer ». 

À lire aussi : Amel Bent victime de grossophobie, la chanteuse réplique de la meilleure des manières

Au sujet de l'auteur : Vera Lafassie

Passionnée autant par la cuisine que par la langue de Molière et empreinte d’un fanatisme certain de grammaire et d’orthographe, je suis également co-auteure de plusieurs livres et d’un site internet, historiques et culinaires, qui traitent des cuisines du monde. Rédactrice dans l’âme, et passionnée par la culture et l’actualité, suivez-moi !