Arts

Un artiste dénonce les travers de notre société (40 illustrations)


Al Margen est un dessinateur argentin qui tient à souligner les dérives malsaines de nos sociétés modernes. Au travers de ces illustrations satiriques, le dessinateur propose un univers sombre qui pousse à la réflexion.

À lire aussi : 23 illustrations frappantes qui dénoncent les travers de notre société

Célébrité à tout prix, réseaux sociaux à outrance, course à l’argent et démesure… Nos sociétés modernes ont bien des défauts, dont celui de pousser les individus à toujours plus d’égocentrisme et d’individualité.

C’est cette vision noire qu’Al Margen dépeint à la perfection dans ces illustrations monochromes. Avec ces dessins, l’artiste emploie la manière forte pour dénoncer le capitalisme, la technologie, le consumérisme, le tabagisme, les diktats corporels ou encore la manipulation des médias.

Al Margen assure que le désespoir qui émane de ces dessins n’est que le reflet de la réalité. « Les choses que je vois autour de moi m’inspirent pour les faire », confie-t-il à Bored Panda.

Crédits : Al Margen Instagram / Facebook.

1.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

2.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

3.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

4.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

5.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

6.

Dessin d'Al Margen

7.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

8.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

9.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

10.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

11.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

12.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

13.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

14.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

15.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

16.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

17.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

18.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

19.

Dessin satirique d'Al Margen sur la société

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « suivant » pour continuer.

Signaler une erreur