Arts

40 œuvres bouleversantes de Shamsia Hassani, la première femme artiste de rue d’Afghanistan


Depuis la reprise du contrôle de l'Afghanistan par les talibans, le traitement réservé aux femmes suscite de vives inquiétudes. Shamsia Hassani, qui est la première street-artiste féminine d'Afghanistan, traduit ses émotions par l'art. Elle a posté ses œuvres déchirantes sur les réseaux sociaux.

On parle de :

La peur et l’insécurité règnent en Afghanistan depuis que les talibans ont repris le pouvoir dans le pays. En tout cas, ce que les Afghans vivent actuellement est difficile à comprendre. À travers ses œuvres parlantes, Shamsia Hassani, une artiste de graffiti afghane, illustre en images la situation des femmes dans son pays.

Shamsia Hassani est peintre et a travaillé comme enseignante à l’université de Kaboul. En fait, la jeune femme est considérée comme la première street artiste féminine d’Afghanistan. En effet, elle utilise les graffitis pour faire valoir son point de vue et exposer ses idées au monde. Mais par-dessus tout, l’artiste incarne à travers ses créations les femmes de son pays dominé par les hommes. Malgré cette situation troublante, Shamsia Hassani se bat pour faire entendre sa voix et celle de ses consœurs.

À lire aussi : Cet artiste de rue réalise des magnifiques œuvres d'art... avec ses doigts.

Les œuvres de Shamsia Hassani

Shamsia Hassani a vu le jour en 1988 en Iran. Elle est issue d’une famille de réfugiés de parents afghans, alors que les talibans dominaient encore l’Afghanistan à l’époque. Elle a commencé à s’intéresser au street art en 2010, lors d’un atelier de graffiti organisé par Combat Communications à Kaboul. Depuis, elle s’est consacrée à cette activité, développant alors son propre style pour se démarquer des autres.

shamsia-hassani
© Instagram / shamsiahassani

Qu’elle dessine sur une toile ou sur le mur d’un bâtiment abandonné, Shamsia Hassani a toujours gardé le même principe. En effet, ses peintures sont caractérisées par une femme afghane aux yeux fermés et sans bouche, sa marque de fabrique. Aujourd’hui, les talibans ont à nouveau pris le contrôle de l’Afghanistan. Compte tenu de leur comportement dans le passé, ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle pour les femmes afghanes. Et elles ont de bonnes raisons de se faire du souci. Pour illustrer la situation précaire de ces femmes, Shamsia Hassani s’est alors armée de ses pinceaux. L’artiste a en effet traduit en images les émotions des femmes afghanes à travers ses œuvres.

1.

fete-des-meres
© Instagram / shamsiahassani

2.

cauchemar
© Instagram / shamsiahassani

3.

tiers-monde
© Instagram / shamsiahassani

4.

tenebres-et-destruction
© Instagram / shamsiahassani

5.

il-etait-une-fois
© Instagram / shamsiahassani

6.

restez-en-securite
© Instagram / shamsiahassani

7.

shamsia-hassani-art
© Instagram / shamsiahassani

8.

femme-qui-accouche
© Instagram / shamsiahassani

9.

menace
© Instagram / shamsiahassani

10.

shamsia-hassani-balancoire
© Instagram / shamsiahassani

11.

hommage-a-george-floyd
© Instagram / shamsiahassani

12.

shamsia-hassani-pot-noir
© Instagram / shamsiahassani

13.

la-paix-et-la-liberte
© Instagram / shamsiahassani

14.

hier
© Instagram / shamsiahassani

15.

2020-inoubliable
© Instagram / shamsiahassani

16.

shamsia-hassani-image-triste
© Instagram / shamsiahassani

17.

shamsia-hassani-banana-art
© Instagram / shamsiahassani

18.

maudite-soit-la-guerre
© Instagram / shamsiahassani

19.

shamsia-hassani-peinture-numerique
© Instagram / shamsiahassani

20.

espoir
© Instagram / shamsiahassani

21.

sans-abri-et-sans-espoir
© Instagram / shamsiahassani

22.

une-erreur-irreparable
© Instagram / shamsiahassani

23.

shamsia-hassani-terre
© Instagram / shamsiahassani

24.

shamsia-hassani-hommage-a-laustralie
© Instagram / shamsiahassani

25.

les-voeux-de-lartiste
© Instagram / shamsiahassani

26.

peinture en 3D
© Instagram / shamsiahassani

27.

Journée internationale de la femme
© Instagram / shamsiahassani

28.

Shamsia Hassani Capture Insta
© Capture Instagram / shamsiahassani

29.

Le son du silence
© Instagram / shamsiahassani

30.

une-pensee-pour-beyrouth
© Instagram / shamsiahassani

31.

Shamsia Hassani liberté
© Instagram / shamsiahassani

32.

Hommage à deux jeunes femmes artistes
© Instagram / shamsiahassani

33.

Une de ses anciennes séries d'œuvres d'art
© Instagram / shamsiahassani

34.

Shamsia Hassani imagination
© Instagram / shamsiahassani

35.

Coronavirus 2020
© Instagram / shamsiahassani

36.

œuvre de Shamsia Hassani
© Instagram / shamsiahassani

37.

Le désespoir
© Instagram / shamsiahassani

38.

Le tiers-monde
© Instagram / shamsiahassani

39.

Migration
© Instagram / shamsiahassani

40.

Chez soi
© Instagram / shamsiahassani

Shamsia Hassani s’est inspirée de « La petite fille au ballon » de Banksy pour ses peintures. L’artiste travaille depuis son atelier à Kaboul, elle a peur d’exposer son art dans la rue pour le moment. Mais malgré tout, elle ne cesse de partager ses créations sur Instagram.

« Je pensais aussi que cela pouvait être un moyen pour les gens de découvrir mon art, les gens qui n’ont jamais été à une exposition et n’ont jamais vu mes œuvres. Ils pourraient avoir la chance de découvrir et de profiter de quelque chose de nouveau »,

a expliqué l’artiste.

Selon Shamsia Hassani, les gens découvriront peut-être de nouvelles choses à travers son art malgré ce que traverse son pays. En effet, elle pense que ses peintures masqueront les traces de balles et les fissures.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur