Actualités

Vladimir Poutine se montre avec le visage gonflé : serait-il malade ?


Dans une nouvelle vidéo, Vladimir Poutine est apparu avec le visage gonflé, ce qui a fait réagir la Toile. On fait le point.

Vu le contexte actuel, Vladimir Poutine a l’habitude de rassurer la population russe en faisant une apparition à la télévision. Toutefois, lors de son récent passage à l’écran, le président semblait somnolent.

À lire aussi : Cette garde nationale de Vladimir Poutine impressionne par sa beauté

Aurait-il des problèmes de santé ?

Ce 4 juillet 2022, il devait rassurer son peuple et donner du courage aux soldat. À cette occasion, beaucoup de gens ont trouvé que Vladimir Poutine n’était pas en grande forme. Il avait le visage bouffi outre son physique qui semblait dégradé, de quoi inquiéter son peuple.

En voyant leur président si affaibli, ses concitoyens ne pouvaient pas s’empêcher de se poser des questions sur l’état de santé de Vladimir Poutine. Ils sont également nombreux à penser que le chef du Kremlin était sous médicaments lors de son apparition publique.

Il semble éviter les caméras

Par ailleurs, ce n’est pas seulement le physique de Vladimir Poutine qui avait fait du bruit au cours de ce récent passage à la télévision. Il y a aussi ses gestes bizarres.

En effet, pendant cette séquence, il semblait que le président avait les idées ailleurs et marmonnait. De plus, on constate que la caméra essaie de ne pas trop se centrer sur Poutine. C’était surtout le ministre de la Défense qui a le plus été filmé durant la séquence.

En même temps, on dirait que le président russe ne voulait pas trop afficher son visage. Il avait le plus souvent la tête baissée et n’a été vu clairement de face qu’une seule fois. C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’on a pu constater que le président avait le visage bouffi et avait l’air somnolent. Ses joues étaient bien plus rondes et gonflées que d’habitude.

Les rumeurs concernant son état de santé

Cette nouvelle apparition publique de Vladimir Poutine met encore plus de doutes sur l’état de santé de l’homme qui dirige la Russie d’une main de fer. Rappelons que depuis quelque temps des rumeurs comme quoi le chef d’État est malade circulent dans les médias.

Si certaines informations disent qu’il est actuellement atteint d’un cancer, d’autres affirment qu’il suivrait des traitements contre la maladie de Parkinson ou encore contre le cancer de la thyroïde. Bref, des bruits de couloir qui n’ont aucun réel fondement.

Des « on-dits » ont même révélé que Vladimir Poutine aurait été opéré en urgence auparavant. D’après un médecin pendant une entrevue avec le Daily Mail, le dirigeant russe prendrait également des stéroïdes ou des opiacés. Des rumeurs qui, jusqu’ici, précisons-le, n’ont pas été confirmées par le principal concerné.

Pourquoi est-il si discret ?

On le connaît tous pour sa carrière d’homme politique, mais la vie privée de Vladimir Poutine reste dans son petit jardin secret jusqu’à présent. En effet, le Russe ne partage jamais les détails concernant sa vie de famille.

La seule fois où il l’avait fait, c’était en 2015. À ce moment-là, il n’a donné aucune information sur son clan. Il a juste souligné qu’il ne « discute jamais de questions » ayant un rapport avec sa famille. Cette dernière, selon ses dires, n’a rien à voir avec sa carrière politique. D’où le fait qu’il préfère ne pas en parler.

Pourquoi est-il donc si discret concernant sa vie privée ? Selon The Sun, le sexagénaire penserait que sa famille est « un point faible exploitable » qui pourrait le nuire. Ainsi, pour éviter qu’on le perçoive comme une personne faible, Vladimir Poutine préfère garder sa vie privée secrète.

Toutefois, malgré sa discrétion, quelques détails sur la vie du président ont quand même été divulgués. Certaines informations ont par exemple affirmé que l’homme politique serait en couple avec Alina Kabaeva. On sait également que Vladimir Poutine a deux filles du nom de Maria Vorontsova et Ekaterina Tikhonova.

Ces dernières sont d’ailleurs soupçonnées d’avoir caché l’argent de leur père dans leurs comptes bancaires américains. Par conséquent, la justice américaine a non seulement gelé leurs comptes en banque, mais a aussi saisi leurs biens.

Signaler une erreur