Témoignages

#JeSuisGrosseDonc : les personnes en surpoids témoignent de la grossophobie sur Twitter


Avec les hashtags #JeSuisGrosseDonc et #JeSuisGrosDonc, les internautes en surpoids dénoncent la grossophobie à laquelle ils font quotidiennement face. Leurs nombreux témoignages sur Twitter suscitent autant de soutiens que de remarques acerbes.

Discrimination des médecins, vêtements trop petits, préjugés…

Le terme de grossophobie désigne le fait de stigmatiser ou discriminer les personnes en surpoids ou obèses. Depuis plusieurs jours, les témoignages sur la grossophobie se multiplient sur Twitter. De nombreux utilisateurs dénoncent les préjugés et interdictions qu’ils rencontrent dans leur vie quotidienne.

témoignage sur la grossophobie

Leurs prises de parole témoignent d’un monde où rien n’est adapté pour les individus gros et où les jugements négatifs sont constants. Parmi les témoignages qui reviennent le plus souvent, les utilisateurs dénoncent des médecins qui ne les considèrent pas. « Je ne suis pas prise au sérieux », écrit un internaute. Une autre utilisatrice témoigne : « mes problèmes de santé sont dus à mon poids d’après les gens et même d’après les médecins ».

témoignage sur la grossophobie
témoignage sur la grossophobie
un tweet d'une personne grosse

Une grossophobie qui ne concerne pas que le secteur médical, puisque la mode est également concernée. « Je ne trouve aucun vêtement à ma taille », déplore une jeune femme.

un tweet d'une personne grosse
un tweet d'une personne grosse
un tweet d'une femme grosse

Autres facteurs de souffrance pour celles et ceux qui sont en surpoids : les moqueries. « Par peur du jugement, je demande à mes partenaires d’éteindre la lumière », confie une femme. « On me regardera toujours dans la rue avec un air de dégoût », souligne une autre. « J’ai peur que mon apparence m’empêche de trouver du travail », ou encore « je n’ose pas prendre de desserts en public », peut-on également lire.

Des témoignages sur la grossophobie qui font polémique

Si toutes ces confidences tendent à démontrer que notre société est grossophobe, elles créent également la polémique. Pour de nombreux internautes qui ne mâchent pas leurs mots, les personnes en surpoids « se victimiseraient ». « Quand on veut, on peut », écrit un internaute alors qu’un autre dénonce une « mentalité de perdant ». « Les meufs qui chouinent, bougez-vous », peut-on aussi lire. Autant de réactions épidermiques qui prouvent à quel point le sujet est sensible.

#Jesuisgrosdonc
#Jesuisgrosdonc
#Jesuisgrossedonc

En début d’année, l’édition américaine du Cosmopolitan en avait d’ailleurs fait les frais. Le magazine féminin avait choisi de mettre à la Une des femmes grosses en titrant « This is healthy ! » (C’est aussi ça la santé). Un choix qui avait valu au média d’être accusé de promouvoir l’obésité. Les hashtags #JeSuisGrosseDonc et #JeSuisGrosDonc, qui n’échappent pas à la même polémique, démontrent que notre société a plus que jamais besoin de tolérance.

témoignage sur la grossophobie

Signaler une erreur