Témoignages

Bordeaux : une jeune maman giflée et insultée car elle allaite en public, personne ne réagit

Maylis a été giflée car elle allaitait.
Une jeune maman s'est faite giflée à Bordeaux, car elle allaitait son bébé dans une file d'attente. Crédits : Instagram Doctissimo - Image d'illustration.

Maÿlis a été giflée dans une file d'attente à Bordeaux (Gironde), parce qu'elle allaitait son nouveau-né de 6 mois. Copieusement insultée, la jeune maman n'a reçu aucun soutien. Elle est rentrée chez elle en pleurs et ses montées de lait sont désormais bloquées.

Son témoignage partagé le 10 mai sur le compte Instagram de Doctissimo n’est pas passé inaperçu. Il faut dire que les faits sont révoltants : une jeune maman a été prise à partie par une femme, car elle allaitait son enfant en public. Maÿlis a reçu « une gifle en pleine poire ».

« Vous devez prévoir les repas de votre fils… »

Lors de l’altercation, Maÿlis se trouve dans la file d’attente d’un point relais. Il y a alors beaucoup de monde et Nino, son bébé de six mois, a « vraiment très faim », raconte la jeune femme. La maman tente de faire patienter son fils comme elle le peut, mais ses pleurs redoublent d’intensité et elle décide de l’allaiter.

Maÿlis précise dans son témoignage porter des vêtements adaptés à l’allaitement. Elle allaite donc son bébé « en toute discrétion », en cachant la scène avec sa veste. Mais une femme présente dans la file d’attente l’aperçoit. Elle se met à hurler en l’apostrophant : « Vous n’avez pas honte ? ». Furieuse, cette dame déplore que « la nouvelle génération soit là pour s’exhiber ». « Vous devez prévoir les repas de votre fils, vous auriez dû faire ça chez vous », lui reproche-t-elle également, tout en insistant sur le caractère dérangeant de cet allaitement.

Finalement, Maÿlis reçoit « une gifle en pleine poire » qui ne fait réagir personne. Au contraire, une femme « beaucoup plus âgée » se réjouie de cette baffe, tandis que les autres témoins « baissent la tête ». En pleurs, Maÿlis n’a eu d’autre choix que de rentrer chez elle. « J’aurais tellement aimé réagir, mais avec un bébé dans les bras vous voulez faire quoi ? », souligne-t-elle. Dans son témoignage, la jeune femme précise que Nino est né prématuré et qu’elle l’allaite exclusivement pour l’aider à prendre du poids.

Maylis prise à partie à bordeaux parce qu'elle allaite son bébé Nino
Maÿlis a été violemment prise à partie parce qu’elle allaitait en public. Crédits : Instagram @doctissimo.

Le policier lui fait comprendre qu’elle l’a « un peu cherché »

Après cette scène sidérante, la jeune maman va porter plainte. Mais elle est à nouveau humiliée lorsque le policier lui fait comprendre qu’elle l’a « un peu cherché ». Ce dernier lui demande même « à quel pourcentage précisément on voyait sa poitrine ». Encore choquée de cette altercation, Maÿlis se sent coupable, car son bébé « s’est retrouvé bloqué à la nuque ». Nino, « vraiment très stressé », s’est contracté lorsque sa maman a été prise à partie.

Quant à la jeune mère, elle rapporte ne plus avoir « une seule goutte de lait » à cause du choc émotionnel. Maÿlis a décidé de faire appel à un professionnel pour tenter d’allaiter à nouveau son enfant, qu’elle nourrit au biberon en attendant le retour de ses montées de lait.

Signaler une erreur