Société

Une prime de 100 euros versée à tous les retraités ?


Sept organisations syndicales réclament le versement d'une prime exceptionnelle de 100 euros aux retraités, afin de rattraper les sous-valorisations des pensions. Une pétition a été lancée.

Ils ne veulent pas être les oubliés de cette crise sanitaire et le font savoir. « La France a besoin d’un plan de relance du pouvoir d’achat des salariés et des retraités », soulignent les syndicats représentatifs des retraités.

À lire aussi : Indemnité inflation : qui pourra toucher les 100 euros et comment ?

Une aide de 100 euros et la prise en charge de la perte d’autonomie à 100 %

Si les organisations se félicitent de la revalorisation de la retraite de base quel que soit le niveau de revenu, ils l’estiment bien trop faible : 0,4 %. « Cette augmentation n’est pas faramineuse par rapport à l’évolution des biens et des services », souligne Didier Hotte, secrétaire général-adjoint de l’union confédérale des retraités de Force ouvrière.

Avec 8 autres syndicats de retraités, ils demandent le versement d’une aide exceptionnelle de 100 euros à tous les retraités, ainsi que la prise en charge à 100 % de la perte d’autonomie par la Sécurité sociale. Une pétition soutenant ces demandes rassemble déjà plus de 45 000 signataires sur Change.org.

« Ces 100 euros représentent déjà beaucoup pour de nombreux retraités qui subissent depuis des années la baisse de leur pouvoir d’achat », explique Jean-Pierre Floret, de la CGT retraité. « Entre le 1er juin 2008 et le 31 décembre 2019, les pensions ont augmenté de 8,8 % alors que, pendant la même période, les prix ont grimpé de 12,93%, le Smic de 20% et le salaire moyen de 22% », détaille-t-il auprès de Capital.

Aucune manifestation prévue par les syndicats de retraités

Afin d’éviter de précariser encore plus les retraités, les organisations syndicales demandent au gouvernement de revenir sur les règles de revalorisation en vigueur avant 1987. Les pensions étaient alors indexées sur le niveau du salaire moyen, qui augmente en général plus vite que l’inflation.

Pour faire entendre leurs revendications, les syndicats de retraités n’envisagent aucune manifestation en raison de la crise sanitaire. Les représentants des syndicats comptent principalement sur leur pétition pour faire pression sur le gouvernement.

À lire aussi :

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur