Société

Une finaliste de Miss Italie reçoit un amas d’injures à cause de son handicap


Malgré son handicap, Chiara Bordi arrive en finale du concours Miss Italie et provoque une vague d’insultes sur Internet.

Une jeune femme en robe défile sur le podium, lumineuse et les yeux pétillants. Elle a tout juste 18 ans – et cette adolescente est là pour bousculer les standards de beauté. Elle est jeune, belle et solaire. 

Cependant, dès qu’elle a soulevé l’ourlet de sa robe, laissant entrevoir une prothèse, le public s’est figé. Ce qu’ils avaient devant eux était une première dans un tel concours. Malgré tout, elle est arrivée à la troisième place sur le podium. Cela a suscité des commentaires ahurissants de la part des internautes. La patronne du concours a fini par réagir. 

À lire aussi : Louise, 5 ans, refusée d'un club pour enfants à cause de son handicap

Là où tout a commencé

Cinq ans avant ce fameux concours, le seul défilé auquel Chiara Bordi avait droit était celui des médecins, entrant et sortant de sa chambre d’hôpital. Elle était sur son lit, le regard éteint, avec ses proches assis à côté d’elle.

Et pour cause ? Un accident de moto qu’elle venait de subir. Malheureusement, lors de sa chute, une partie de sa jambe gauche est passée sous une voiture. Elle est emmenée d’urgence à l’hôpital mais l’impact est tel que les médecins n’ont d’autre choix que de l’enlever. 

Plusieurs semaines passent mais la situation ne s’améliore pas. Durant ses neuf mois passés à l’hôpital, il lui faudra subir trois opérations avant que son état ne se stabilise réellement. La récupération a été très difficile, surtout psychologiquement. 

Toutefois, elle était décidée à renaître. Il lui était impossible de s’arrêter et plier genou face à cette épreuve, aussi éprouvante fut-elle. Certes, elle avait une partie d’elle qui n’était plus là, mais elle n’était pas moins femme que toutes les autres. Chiara s’était promis une chose : « Il faut du courage, mais je vais vivre. La vie est toujours belle. »

C’est exactement ce qu’elle a fait au cours des cinq dernières années. Bien sûr, c’était plus facile à dire qu’à faire. Elle devait apprendre à penser différemment et s’adapter à son nouveau « moi ». Le chemin vers cette acceptation était long et tortueux – mais aussi plein d’aventures et de rencontres improbables.

Elle a essayé des sports qu’elle n’avait même pas imaginés avant. Elle a grimpé, obtenu son permis de plongée et est même devenue l’invitée de plusieurs écoles pour raconter son histoire. Mais, elle est surtout apparue au centre de l’attention en atteignant la finale de Miss Italie.

Et pendant ce temps, sur Internet

Les internautes se disent offusqués. Toutes les femmes, respectant les conditions requises pour participer à un concours de beauté, peuvent tenter leur chance. Pourtant, pour eux, son arrivée à la finale est simplement fondée sur la pitié. 

« Tu me dégoutes, rentre chez toi, les gens votent pour toi parce que tu es estropiée », peut-on lire sur Twitter. 

Des tweets de ce genre, on en compte un nombre ahurissant sur le réseau social. Mais fort heureusement, la jeune femme a été défendue par de nombreux fans et par l’équipe de Miss Italie.

« Vous êtes des abrutis, vraiment. Vos parents ne vous ont sûrement jamais éduqués. Des choses de ce genre ne devraient plus se produire »,

a déclaré Francesco Facchinetti, un DJ qui co-présentait l’émission, s’adressant aux internautes qui ont insulté Chiara.

Chiara Bordi
Capture Instagram

La patronne du concours, Patrizia Mirigliani, a, elle aussi réagi en disant qu’elle trouvait cela « inacceptable d’humilier une jeune femme qui, avec un grand courage et parmi d’énormes sacrifices, est en train d’essayer de se faire une place dans le monde malgré le drame qui l’a touchée. »

La principale intéressée, quant à elle, a su garder son calme face à cet amas de haine sur Internet. De toute façon, elle voulait juste envoyer un message de force et de renaissance en participant à ce concours de beauté. Elle a toutefois déclaré « Je suis désolée pour vous parce qu’il me manque peut-être un pied, mais à vous il manque un cerveau et un cœur. » Que dire de plus ? 

Signaler une erreur