fbpx
Société

Roanne : un père se venge sur l’agresseur présumé de sa fille de 6 ans

Roanne : un père se venge sur l’agresseur présumé de sa fille de six ans
Roanne : un père se venge sur l’agresseur présumé de sa fille de six ans - © pixabay

Un adolescent, l'agresseur présumé d’une fillette de six ans, a été roué de coups par le père de la victime. Deux enquêtes sont ouvertes.

C’est un terrible fait divers qui s’est passé à Roanne, dans la Loire. La famille de la victime et l’individu soupçonné d’agression ont tous subi les conséquences de cette sordide affaire. Le présumé agresseur, un adolescent de 16 ans a commis un acte horrible. Hors de lui, le père de l’enfant s’est vengé et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas retenu ses coups.

Image d'illustration
Image d’illustration – © pixabay

La fillette agressée dans sa chambre

Les faits se sont produits dans la nuit du jeudi 20 à vendredi 21 octobre dernier. L’individu se serait introduit dans un pavillon du quartier du Mayollet, dans le sud de Roanne, vers 3 h du matin. La mère de famille qui était seule à la maison, car son mari était au travail, avait entendu des bruits à l’étage.

Selon les informations relayées, elle aurait aussi senti une forte odeur de transpiration. En montant pour vérifier ce qui se passait, elle avait surpris l’adolescent en train de commettre des attouchements sur sa fille. Pris en flagrant délit, l’individu s’était enfui.

Le quartier du Mayollet, dans le sud de Roanne
Le quartier du Mayollet, dans le sud de Roanne – © Image Google Street View

À lire aussi : Cyril Hanouna invite Mehdi, l'agresseur d’Eric Zemmour dans TPMP et reçoit une avalanche de critiques sur Twitter

Aniss, le père de famille se fait justice lui-même

Informé de cette terrible nouvelle, le père de famille prénommé Aniss a porté plainte. Il avait cependant le sentiment que sa doléance n’a pas été prise au sérieux. Au micro de BFMTV, il a révélé qu’aucun policier n’est venu patrouiller dans les environs au bout de 24 heures.

Le père de la victime a notamment raconté ce qui est arrivé à sa fille à ses amis et voisins. Certains ont affirmé que le mineur traînait souvent dans le quartier. C’est ainsi qu’il a découvert que l’adolescent est hébergé dans un foyer assez proche de leur maison.

Le père de famille se fait justice lui-même
Le père de famille se fait justice lui-même

Dans la nuit du vendredi 21 à samedi 22 octobre dernier, Aniss et trois de ses amis ont aperçu un mineur qui correspondait au signalement. Il décide de prendre en photo l’individu et de confirmer son identité auprès de sa femme. « Il portait le même tee-shirt », a confié cette dernière. Dès lors, le passage à tabac a commencé.

Le présumé agresseur a reçu des coups de pied et de poings au visage et sur tout le corps. Les quatre personnes l’ont aussi fouetté avec un câble électrique, selon nos confrères du Parisien. Sans l’intervention de la police, il aurait pu y rester.

Son avocat explique sa situation  

L’adolescent de 16 ans a été pris en charge à temps. Il souffre de multiples blessures importantes. Selon le magistrat, 10 jours d’ITT lui ont été délivrés. Il ne fait aucun doute que le père de la victime et ses amis se sont déchaînés sur lui.

De son côté, l’avocat d’Aniss, Maître Jean-François Canis a expliqué que son client « a eu tort d’agir ainsi ». Ce, avant de confier : « (…) je ne sais pas si, placé dans la même position, chacun d’entre nous garderait son sang-froid ». « Quand on touche votre petite fille de 6 ans, on touche à ce que vous avez de plus cher », ajoute-t-il.

L'enquête est en cours
L’enquête est en cours

Quoi qu’il en soit, le procureur de la République de Roanne, Abdelkrim Grini condamne fermement ce passage à tabac. « Jamais, il n’aurait dû se faire justice lui-même », fait-il savoir. De ce fait, Aniss, tout comme ses amis, est visé par une enquête pour « violences aggravées en réunion commises avec une arme par destination ». Il encourt 7 ans de prison.

Quant à l’adolescent, le présumé agresseur a été mis en examen et placé en détention provisoire. Il nie tout en bloc. Malgré tout, il risque de passer jusqu’à dix ans derrière les barreaux.

À lire aussi : A 23 ans, il devient père et grand-père en seulement 7 jours d’intervalle !

Au sujet de l'auteur : Andrianaivo Raoelijaona

Disposant d’une expérience confirmée de quatre (4) années dans le domaine de la rédaction, j’ai décidé d'intégrer la fine équipe des Crieurs du Web. Spécialiste de l’actualité des célébrités, de l'actualité en général, et des divertissements télé, je mets un point d’honneur à partager des informations compréhensibles et vérifiées.