Société

Lidl contraint de prendre une lourde décision à cause d’un problème récurrent sur ses parkings


Depuis quelques mois, Lidl fait face à un problème récurrent sur ses parkings. Du coup, l’enseigne allemande était obligée de prendre une décision pour le moins radicale.

Présente en France depuis 1989, l’entreprise de distribution fait régulièrement parler d’elle pour ses offres promotionnelles. En cette période estivale, Lidl propose notamment divers accessoires indispensables pour passer une saison en toute tranquillité. Malgré tout, l’enseigne allemande doit aussi gérer des problèmes liés à ses services. C’est justement le cas de ses bornes de recharge. Si vous possédez un véhicule électrique, vous pouvez le recharger gratuitement pendant vos courses sur un parking du magasin de la marque. Un sur trois en est en effet équipé.

Point de recharge Lidl
Point de recharge Lidl – Source : gesagt-getan.lidl

En 2012, l’enseigne allemande a lancé les premières bornes de recharge pour voitures et vélos électriques. Ces dispositifs ont bien entendu suscité un engouement sans précédent auprès des consommateurs. Cela a attiré de nouveaux clients. Malheureusement, certaines personnes qui ne font pas du tout leurs emplettes chez Lidl sont aussi venues en profiter. Ils se garent juste sur les parkings des magasins de la marque pour avoir accès à ce service.

Vincent Flibustier, le fondateur du site parodique Nordpresse, en a déjà parlé. Le journaliste et conférencier a notamment pointé du doigt les propriétaires des gros SUV à 70 000 euros. Ceux qui peuvent se le permettre financièrement disposent logiquement d’un budget d’entretien. Il en est de même pour le carburant ou pour la recharge électrique. Pourtant, ils préfèrent utiliser gratuitement les bornes Lidl. Des cas similaires se sont produits en Belgique. Du coup, les dirigeants ont dû prendre une lourde décision.

À lire aussi : « Il faut augmenter le prix de l’essence » : la proposition de Sandrine Rousseau face à la flambée des tarifs de carburant

Une solution radicale face aux « voleurs d’électricité »

A titre d’information, chaque borne de recharge possède deux prises. Celle-ci installée sur les parkings des magasins de l’enseigne charge beaucoup plus vite que les dispositifs traditionnels. Il s’agit d’un gain de temps, mais aussi d’argent. En effet, l’autonomie de la voiture augmente considérablement alors que les clients Lidl font leurs courses. A domicile, cela revient à environ 2,5 euros par 100 km. Autant dire que ce service est pratique et attrayant.

En 2020, une borne de recharge était utilisée en moyenne 250 fois/mois, soit 8 fois par jour, selon un site spécialisé. Parmi ces personnes, il y avait probablement des « voleurs d’électricité ». Rien n’est sûr, mais en tout cas, c’est devenu monnaie courante en 2022 de se garer sur les parkings Lidl et de profiter gratuitement de ce service sans être client.

Face à ce phénomène qui prend de l’ampleur, les responsables des enseignes en Belgique ont tiré la sonnette d’alarme. « Ces derniers mois, probablement à cause de l’augmentation des prix des carburants, on a remarqué que nos bornes étaient utilisées par des non-clients ». De ce fait, ils ont diminué la puissance de ces bornes à moitié. En d’autres termes, la vitesse de chargement va passer à 25kW au lieu de 50kW.

Lidl pense à sa clientèle

Suite à cette lourde décision, Isabelle Colbrandt, la porte-parole de l’entreprise a déclaré au micro de SudInfo : « On espère que nos bornes seront, du coup, à nouveau plus disponibles pour les clients qui font leurs courses chez nous ». Selon les informations relayées, Lidl espère atteindre les 1 000 points de recharge en 2025. L’objectif est de mettre en place un système gratuit et réservé aux clients de l’enseigne. Des cartes ou des abonnements vont peut-être faire leur apparition. Ce qui est sûr, c’est que ces dispositifs ne seront plus librement accessibles à tout le monde.

Signaler une erreur