Société

Ce nouveau radar révolutionnaire débarque en France, les chauffards vont le détester


Les automobilistes et surtout les chauffards ont de quoi s’inquiéter avec ce nouveau radar automatique sur les bords des routes. Ce redoutable dispositif ne va en effet pas se limiter à verbaliser les excès de vitesse.

Désormais, il vaut mieux respecter le Code de la route à la lettre. De cette manière, on peut facilement éviter les ennuis. Les forces de l’ordre disposent d’ailleurs d’une panoplie d’appareils derniers cris pour traquer les automobilistes qui traversent leurs départements bien au-delà des limites autorisées. En phase de test dans le Doubs, le nouveau radar baptisé Parifex Nano va probablement devenir le pire cauchemar des chauffards.

Avec cet appareil de contrôle, presque toutes les infractions routières des fous du volant en tous genres ne passeront pas inaperçues. En effet, le dispositif, qui a récemment obtenu son homologation, vise à pallier les lacunes observées avec les radars classiques. A l’instar de l’équipement de terrain urbain (ETU), ce bijou de technologie du constructeur Parifex se présente comme un dispositif multitâche.  

Comment va fonctionner ce nouveau radar, le futur cauchemar des chauffards ?
Comment va fonctionner ce nouveau radar, le futur cauchemar des chauffards ? – ©depositphotos

À lire aussi : Mere, le "Lidl russe" débarque en France avec des prix qui vont casser la concurrence !

Un nouveau radar à la pointe de la technologie

Tout porte à croire que le déploiement du radar Nano dans la plupart des départements français va constituer un pas de géant vers la véritable sécurité routière. Il s’agit là d’une réelle préoccupation des autorités et des collectivités face aux infractions. Fraîchement homologué par le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), ce nouveau boitier fait déjà trembler les chauffards. Ils font désormais l’objet d’une phase de test sur les routes du Doubs et du Territoire de Belfort.

Rien ne va lui échapper, du moins d’après Franck Peyré, président de Parifex. Selon les informations relayées, ce radar utilise le capteur LiDAR 3D et la plage de mesure est de 30 à 250 km/h. Il s’agit d’une technologie bien connue sur les iPhone et les iPad. Avec celle-ci, il est donc possible pour l’appareil de créer des représentations en trois dimensions de chaque véhicule. De cette manière, il peut mesurer avec précision la vitesse d’une voiture grâce à l’utilisation de lasers à balayage 360°. Parmi ses fonctions, il s’occupe du/de la :

  • contrôle de vitesse
  • contrôle des feux tricolores
  • contrôle des distances de sécurité
  • contrôle de franchissement de la ligne blanche
  • contrôle de circulation en contresens,
  • détection du stop
  • détection de la priorité à droite

« Le LiDAR simplifie l’ensemble de l’expérience utilisateur des opérateurs de radars. Le Nano a une procédure d’installation simplifiée (…) Il permet également la modélisation 3D de l’environnement et une rapidité d’utilisation et de traitement incomparable »

A quand le déploiement général ?

Bien plus efficace que les dispositifs traditionnels, le radar Nano pourrait bientôt être placé sur tous les sites sujets aux accidents en France. En ce sens, les autorités et les collectivités espèrent que les infractions routières vont baisser. Néanmoins, il faudra attendre les résultats de la phase de test en cours. Aucune information n’a d’ailleurs fuité concernant les prochaines étapes avant un possible déploiement général. Ce que l’on sait c’est que ce nouveau dispositif routier laisse peu de marge de manœuvre aux automobilistes.

Signaler une erreur