Savoir

Radars et excès de vitesse : voici la vitesse réelle à laquelle vous vous faites verbaliser


Les radars appliquent une tolérance liée à une marge d'erreur. En clair, le PV pour excès de vitesse comporte deux notions distinctes : la vitesse réelle et la vitesse retenue. Explications.

On parle de :

Le compteur de votre voiture doit afficher une vitesse supérieure ou égale à la vitesse réelle, il s’agit d’une obligation pour les constructeurs automobiles. Cette spécificité correspond à la marge d’erreur. Par exemple, si l’aiguillon indique 100 km/h, vous n’êtes en général qu’à 95 km/h. Mais attention, tous les compteurs n’affichent pas la même marge d’erreur.

À lire aussi : Vaucluse : arrêté pour excès de vitesse, le maire conduisait sans permis depuis neuf ans !

La vitesse réelle est différente de la vitesse retenue

Lorsque vous vous faites flasher, les forces de l’ordre vous adressent un PV pour excès de vitesse. Sur ce dernier, il est possible de lire la vitesse à laquelle le radar a enregistré votre véhicule : la vitesse réelle. Cette notion est à différencier de la vitesse retenue pour l’infraction, qui tient compte de la marge d’erreur du radar.

Il faut savoir que jusqu’à 100 km/h, les forces de l’ordre tiennent compte d’une marge d’erreur de 5 km/h.

  • De 100 à 110 km/h, la marge d’erreur est de 5,5 km/h.
  • De 110 à 120 km/h, cette marge passe à 6km/h
  • Au-delà de 130 km/h, la marge d’erreur retenue est de 6,5 km/h.

Vitesse limite et tolérance

Si vous roulez à 83 km/h (vitesse réelle) au lieu des 80 autorisés, vous ne serez pas verbalisé. Une marge de tolérance de 5 km/h s’appliquant, vous ne serez verbalisé que si vous atteignez 85 km/h de vitesse réelle.

Si vous roulez sur l’autoroute à 150 km/h au lieu de 130 km/h, la vitesse retenue par le radar est la suivante : 144,5 km/h.

Retrouvez ci-dessous un tableau récapitulatif des vitesses limites et de leurs tolérances correspondantes.

Les vitesses retenues par les radars et leurs marges de tolérance
Crédits : securite-routiere.gouv.fr

La marge d’erreur retenue par les radars mobiles

En ce qui concerne les radars mobiles, la marge d’erreur n’est pas la même que celle retenue par les radars fixes. D’après l’arrêté du 4 juin 2009 relatif aux cinémomètres de contrôle routier, cette marge est bien calculée en fonction du type de radars.

Les radars mobiles de nouvelle génération permettent de contrôler la vitesse dans les deux sens de circulation, tout en prenant part au flot de voitures. Contrairement aux radars fixes, ils ne sont pas signalés en amont. D’après l’arrêté du 4 juin 2009 :

« Les erreurs maximales tolérées applicables aux instruments en service sont les suivantes :

Pour les cinémomètres installés dans un véhicule en mouvement :

  • Plus ou moins 10 km/h, pour les vitesses inférieures à 100 km/h ;
  • Plus ou moins 10 % de la vitesse, pour les vitesses égales ou supérieures à 100 km/h. »

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur