Société

Aya Nakamura érigée en exemple de la langue française par un député LREM : elle est « remarquable »

Aya Nakamura
Aya Nakamura serait en train de révolutionner positivement la langue française, selon un député LREM. Crédits : Instagram Aya Nakamura.

En plein débat sur la loi des accents à l'Assemblée, un élu La République en Marche a parlé d'Aya Nakamura pour illustrer ses propos sur l'évolution de la langue de Molière... De quoi faire bondir ses opposants.

à découvrir

Aya Nakamura, chanteuse populaire née au Mali, ne manque pas d’imagination lorsqu’il s’agit d’inventer des expressions. Dans ces chansons plébiscitées par la jeune génération, la star prononce des paroles obscures. Ses couplets sont émaillés de termes tels que « djo », « pookie » ou encore « djadja ». Des mots qui semblent bien avoir un sens pour la chanteuse, ses fans et… Rémy Rebeyrotte, député LREM.

Aya Nakamura « absolument remarquable »

Ce langage inédit qui ne plaît guère aux défendeurs de la langue française gagne même les rangs des députés. Lors d’un débat à l’Assemblée nationale dédié à la future loi contre la glottophobie, le député LREM Rémy Rebeyrotte a évoqué Aya Nakamura.

Cet ancien professeur d’économie à l’université souhaitait illustrer ses propos sur la vivacité de la langue française. L’élu a donc trouvé un exemple élogieux en la personne d’Aya Nakamura :

« Quand je vois des jeunes comme Aya Nakamura qui aujourd’hui par sa chanson est en train de réinventer un certain nombre d’expressions françaises, ça me paraît absolument remarquable. Elle est en train de porter au niveau international de nouvelles expressions et évolutions de la langue. Et ça, ce sont des choses extrêmement fortes »,

a déclaré Rémy Rebeyrotte.

Aya Nakamura ruine la réputation d’un restaurant après sa soirée sans masque

Si la chanteuse fait parler d’elle jusqu’à l’Assemblée, elle est également à l’origine d’une polémique sur les réseaux sociaux. Le 13 novembre dernier, Aya Nakamura se filme dans un restaurant de Tremblay-en-France. La jeune femme publie en story Instagram des photos de plats. Elle apparaît sans masque, aux côtés de nombreuses autres personnes.

Depuis, la gérante du restaurant Maman Fast Good vit un calvaire. Les internautes lui reprochent d’avoir ouvert son restaurant pour la star et ses proches en plein confinement.

Anne-Sophie Egounlety explique au Parisien : « J’ai été contactée sur les réseaux sociaux par un proche d’Aya Nakamura, qui a entendu parler de mon restaurant. Il voulait commander pour une petite soirée de l’artiste, à l’occasion de la sortie de son disque ».

D’après la restauratrice, la chanteuse aurait passé commande pour une dizaine de personnes. Elle ne serait pas restée sur place pour manger avec ses invités.


Signaler une erreur