Société

Aladdin, La Belle et La Bête, Peter Pan… désormais interdits aux enfants : pourquoi une telle censure ?


Disney+ interdit désormais aux enfants de visionner plusieurs grands classiques sur sa plateforme vidéo. Quelles sont les raisons qui ont poussé le géant de l'animation en streaming à prendre une telle décision ?

Visiblement, Disney n’assume plus tout à fait plusieurs de ces dessins animés. Dumbo, Peter Pan, Les Aristochats, La Belle et la Bête et d’autres ne sont désormais plus accessibles aux enfants sur sa plateforme de streaming, Disney+. Ces grands classiques sortis pour certains durant les années 1950 ont été réalisés à une époque où la société était moins égalitaire.

À lire aussi : Luigi Kemo crée des photos hilarantes pour donner vie aux personnages Disney

Des « stéréotypes racistes » dans les anciens dessins animés de Disney

Pour Disney+, ces productions animées véhiculent des stéréotypes racistes qu’il n’est plus supportable de tolérer. En cause notamment : les corbeaux dans Dumbo. Ces derniers sont présentés comme des voleurs, pauvres et ignorants. Autant de clichés racistes qui représentaient alors les Afro-américains durant la ségrégation américaine.

Autres personnages posant aujourd’hui problème : les chats siamois aux yeux bridés dans Les Aristochats, mais aussi les Peaux Rouges dans Peter Pan. Les dirigeants de Disney+ estiment désormais que ces représentations à caractère raciste sont offensantes, car elles véhiculent « des descriptions négatives et/ou des mauvais traitements de certains peuples ou cultures ».

Disney reconnaît ses « erreurs » et souhaite construire « un avenir plus inclusif »

Disney+ affichait depuis octobre 2020 des avertissements au début de ses dessins animés les plus anciens. La firme américaine a donc décidé d’aller plus loin, en décidant de laisser certaines productions accessibles uniquement aux adultes. « Plutôt que de supprimer ce contenu, nous tenons à reconnaître son influence néfaste afin de ne pas répéter les mêmes erreurs, d’engager le dialogue et de bâtir un avenir plus inclusif, tous ensemble », peut-on lire avant les génériques de début.

En 2018, la chaîne YouTube WatchMojo compilait les « moments les plus racistes » dans les dessins animés Disney. Voici ci-dessous le résultat :

La décision de Disney+ d’interdire aux enfants plusieurs de ces anciens dessins animés fait débat parmi les internautes. Beaucoup estiment que la décision est justifiée, quand d’autres jugent que la plateforme est allée trop loin.

« Ces gens sont tarés », s’indigne un internaute, « Ça va loin quand même… », surenchérit un autre. D’autres utilisateurs rappellent qu’il s’agit de bon sens et que les dessins animés sont toujours accessibles aux adultes.

Signaler une erreur