Santé

Non, boire du vin ne protège pas du coronavirus

Un jeune homme buvant du vin pendant l'épidémie
Devez-vous boire du vin pour vous protéger du virus ? Image d'illustration.
6 Partages

De nombreuses publications affirment que le vin est efficace pour se protéger du virus. Est-ce vrai ? On fait le point.

à découvrir

Ces dernières semaines, des publications virales sur la Toile affirment que boire du vin est efficace en pleine pandémie. Un remède qui serait alors bien plus agréable que la vaccination et auquel ont déjà recours bon nombre de Français… Mais, est-ce vraiment efficace ?

Les internautes se réjouissent de ce nouveau remède !

Que les amateurs d’apéro ne se réjouissent pas trop vite, boire du vin ne permet absolument pas de se protéger contre le virus et ses variants. Cette affirmation est en réalité partie d’une publication sur le site spécialisé Vitisphère, le 2 février dernier. Dans cet article, il était titré qu’une nouvelle étude affirme que le vin permet de se protéger en pleine pandémie.

Forcément, avec un titre pareil, l’article s’est rapidement propagé sur Facebook et Twitter. Beaucoup d’internautes ne cachaient d’ailleurs pas leur joie suite à cette annonce ! Mais ils ont été rapidement calmés par une mise au point du généticien et président de la Ligue nationale contre le cancer, Axel Khan. Le 4 février dernier, il publie un tweet en forme de coup de gueule : « Trop c’est trop, ces gens n’ont aucune limite », écrit-il tout en rappelant que l’abus d’alcool écourte la vie.

Face à cette réaction indignée, le site à l’origine de la publication virale décide de modifier le titre. Une question se pose néanmoins : d’où provient cette hypothèse ?

Pourquoi affirmer que le vin protège contre le virus ?

Pour rédiger son article, le site Vitisphère cite les résultats d’une étude publiée par l’Université de médecine de Taïwan, dans la revue spécialisée American Journal of Cancer Research, le 1er décembre 2020. Les chercheurs se sont en effet rendu compte qu’une substance permet d’inhiber l’activité de deux enzymes présentes dans le virus. Ces enzymes aident le virus à pénétrer dans les tissus cellulaires. L’acide tannique, présent dans le vin et le raisin, limiterait donc la pénétration du virus dans notre organisme.

Attention toutefois, cette étude menée en laboratoire ne l’a pas été sur des êtres humains. Les résultats obtenus peuvent s’avérer bien différents et on le sait, l’alcool est dangereux pour la santé. Au printemps dernier, une autre étude affirmait que le tabac jouait un rôle protecteur contre le virus en raison de la nicotine. Une affirmation désormais remise en cause, puisque les fumeurs font partie des malades contractant les formes graves du virus.

Si vous souhaitez tout de même parvenir à consommer de l’acide tannique, optez plutôt pour d’autres aliments qui en contiennent : le thé et de nombreux fruits (la banane, les framboises, etc.)

Signaler une erreur