People

Denis Brogniart révolté : son fils malade, il interpelle le gouvernement

Denis Brogniart
Le fils aîné de Denis Brogniart a été testé positif. Un fait quasi-inévitable pour son père. Crédits : La Clique, Canal +.
1 Partage

Le fils du présentateur de Koh-Lanta a été testé positif, comme il le révèle ce 21 mars 2021. « Très en colère », Denis Brogniart dénonce les incohérences du gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire.

La nouvelle saison de Koh-Lanta est lancée ! Pour en parler, Denis Brogniart était invité ce 21 mars dans l’émission Clique, diffusée sur Canal +. Face à Mouloud Achour, le présentateur a révélé que son fils aîné avait été testé positif. Excédé, l’animateur vedette de TF1 a tenu à rappeler certaines vérités essentielles à ses yeux.

Denis Brogniart a mis en garde son fils, en vain

« Il l’a attrapé parce que c’était impossible qu’il ne l’attrape pas », a commencé par souligner le papa de 4 adolescents. Dimitri, son fils aîné âgé de 20 ans, est étudiant en école de commerce. Le jeune homme vit dans un petit appartement en province et pour son père, ses chances d’attraper le virus étaient quasi-inévitables.

« Mon fils, bien sûr je lui dis ‘fais gaffe’ », confie Denis Brogniart, qui souligne ne pas pouvoir éviter que ce dernier se rende dans l’appartement de ses copains. Les jeunes, insiste-t-il, « il faut qu’ils vivent » sous peine de « devenir dingues à un moment ou un autre ». Denis Brogniart tient également à faire remarquer la chance qu’ont ses enfants de bénéficier d’espace et d’un cadre familial dans pareille situation. « Vous imaginez ceux qui n’ont pas ça ? », questionne-t-il alors que 16 départements sont à nouveau confinés.

Dimitri et Denis Brogniart
Dimitri, le fils aîné de Denis Brogniart, a été testé positif. Crédits : Instagram.

Pour Denis Brogniart, « les jeunes ont besoin de se toucher »

Ce nouveau confinement, le papa de Dimitri (20 ans), les jumelles Lili et Violette (16 ans) et Blanche (14 ans), l’a accueilli avec « tristesse ». « Mes filles avaient prévu une soirée ce week-end, en petit comité », un évènement qui ne pourra donc pas avoir lieu. Pour le présentateur, la situation actuelle est extrêmement pesante pour les jeunes, qui n’ont d’autre choix que d’aller à l’école, puis de rentrer à la maison, sans distractions.

« Entre 16 et 20 ans, on a besoin de se toucher, de s’embrasser, de se serrer », insiste Denis Brogniart, qui ne comprend donc pas les décisions gouvernementales. Pour autant, quelle est la bonne solution ? « Je ne sais pas », lâche-t-il, avant de faire remarquer que même les médecins ne sont pas d’accord entre eux. « À un moment ou à un autre », insiste Denis Brogniart, il faudra bien la trouver cette solution et tenter de s’y tenir. Ça durera « le temps que ça doit durer », souligne-t-il, las de la situation.

Signaler une erreur

.

1 Partage

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer