Média

USA: La police dérape en décorant leur sapin de Noël


Dans l'Alabama (Etats-Unis), des policiers ont souhaité décorer leur sapin de Noël avec des boules un peu particulières... Une décoration qui leur a valu des menaces. Résultat : ils se sont résolus à la retirer afin d'opter pour de simples guirlandes. Découvrez dans la vidéo en haut de page.

On parle de :

À lire aussi : Les sourcils sapin de Noël, la nouvelle tendance pour les fêtes de fin d'année

La photo diffusée sur les réseaux montrait un sapin de Noël trônant fièrement à l’accueil du commissariat de Mobile. Mais en regardant de plus près, il était possible de s’apercevoir que les guirlandes étaient plutôt insolites. En effet, à la place des traditionnelles décorations de Noël se trouvaient… les photos des suspects arrêtés récemment.

Les photos des suspects interpellés accrochées au sapin

La publication du cliché a immédiatement déclenché une polémique sur Facebook, rapporte NBC News. D’autant plus qu’à la place de l’étoile installée traditionnellement en haut du sapin, se trouvaient des sandales en plastique orange, portées par les détenus.

Avec cette décoration de Noël originale, les policiers de l’Alabama voulaient remercier leurs followers.

« Nous avons décoré notre arbre avec des photos de suspects pour montrer combien de voyous ont été retirés des rues de Mobile cette année ! Nous n’y serions pas parvenus sans nos fidèles followers »,

faisaient-ils savoir en bas de la publication finalement supprimée.

Face au tollé provoqué par la diffusion de ce sapin de Noël décoré, le commissariat a en effet retiré sa publication. La polémique a été telle, que les policiers ont reçu des messages menaçants leurs vies et leurs familles.

Le sapin de noel de la police de Mobile, en Alabama.
Crédits : Twitter @NYDailyNews.

Un sapin de Noël « honteux et inapproprié »

« La relation entre les forces de l’ordre et le public a été compromise », a fait savoir le président de la NAACP du comté de Mobile. Robert Clopton, qui dirige l’antenne locale de l’Association nationale pour la promotion des gens de couleur (NAACP), dit avoir reçu de nombreuses plaintes.

Il a également estimé que cette photo était « inappropriée, honteuse, irrespectueuse, méprisable, dégoûtante et embarrassante pour les citoyens ». Le dirigeant en a profité pour rappeler que la majorité des personnes présentes sur ces photos sont proie à des problèmes de toxicomanie ou bien des maladies mentales.

Signaler une erreur