Lifestyle

Culottes menstruelles Réjeanne : une nouvelle façon d’avoir ses règles


Actuellement, les protections hygiéniques jetables sont désuètes. L’honneur est désormais aux dispositifs écologiques, et plus précisément aux culottes menstruelles de Réjeanne.

Au cours de sa vie, une femme peut être amenée à utiliser plus de 10 000 pièces de protections hygiéniques jetables durant ses règles. À l’échelle mondiale, cela fait donc des milliards de déchets jetés et disséminés à travers le monde, ce qui est une véritable catastrophe écologique en sachant qu’une serviette hygiénique peut mettre 500 ans à se décomposer. De plus, les protections jetables sont souvent des nids pour les maladies et les infections en tout genre. C’est pour toutes ces raisons que la marque de culottes menstruelles Réjeanne a vu le jour. Cependant, les culottes périodiques sont-elles vraiment sûres ? Et surtout, pourquoi opter pour la marque Réjeanne ?

À lire aussi : Expérience sociale : elle a ses règles en pleine rue, comment vont réagir les passants ?

Réjeanne : une pionnière de l’écologie et du bien-être féminin

Réjeanne est une entreprise conceptrice et distributrice de culottes menstruelles qui fait couler beaucoup d’encre. En effet, elle rencontre un franc succès auprès des jeunes Françaises, et ce, pour plusieurs raisons.

D’une part, Réjeanne est une marque écoresponsable. Ses fondatrices sont conscientes du gaspillage important généré par les protections hygiéniques jetables. C’est ce qui les a poussés à créer une protection durable et réutilisable pour accompagner toutes les femmes durant leur menstruation.

Bien entendu, même si elle fait un geste pour la planète, Réjeanne n’a pas pour autant mis de côté le bien-être de ses consommatrices. D’autre part, son équipe a ainsi mis au point des culottes menstruelles, confortables, invisibles et sans matières toxiques. Ces dernières sont effectivement dépourvues de nanoparticules d’argent et certifiées Oekotex 100. Ainsi, elles contribuent également à prévenir les différentes maladies et infections et sont testées en laboratoire avant d’être commercialisées. 

Cerise sur le gâteau, les shorty menstruel de Réjeanne permettent de réaliser des économies. En moyenne, une femme dépense environ 2 à 4 euros par mois pour acheter des protections. Grâce à ces sous-vêtements révolutionnaires, elle n’aura plus à s’en soucier pendant 5 ans et pourra économiser plus d’une centaine d’euros. 

Les culottes menstruelles de Réjeanne pour avoir ses régles en toute sérénité
Source : Pexels

Les culottes menstruelles de Réjeanne pour aborder ses règles plus sereinement

Utiliser les culottes menstruelles de la marque Réjeanne, c’est bénéficier d’une protection optimale pendant 12 h. Grâce à elles, les femmes pourront oublier leurs angoisses relatives aux fuites et aux tâches. Elles seront donc libre de porter des robes ou des tenues claires tout au long de l’année.

Pour obtenir ce résultat, Réjeanne a misé sur une technologie qui lui est propre (brevet déposé). À cet effet, les culottes menstruelles de la marque sont composées de 3 fibres actives : drainante, absorbante et imperméable. Elles permettent également de prévenir les odeurs grâce à leur tissu en coton respirant certifié bio. 

Conception de culottes menstruelles : l’éthique au rendez-vous !

En plus d’être écolo, Réjeanne met aussi un point d’honneur à faire régner l’éthique dans ses ateliers. Ainsi, chaque pièce de ses jolies culottes menstruelles est assemblée et cousue à la main par des Françaises dans des ateliers français. 

D’ailleurs, afin qu’elles puissent réaliser du travail de qualité, la marque s’attèle à leur offrir un environnement et des conditions de travail sains, agréables et responsables à ses couturières. Quoi de mieux pour obtenir un produit de choix ?

Les bonnes raisons d'opter pouur une culotte menstruelle pour ses règles
Source : Pexels

Utiliser des culottes menstruelles, c’est que du bonheur. Il est donc plus que temps de se faire plaisir d’en acheter quelques-unes. Mesdames, vous êtes sûres de ne rien regretter !

Signaler une erreur